Taxonomie

endemique
protegee

Nom vernaculaire :

le Gécko Géant de Leach. Leach's Giant Gecko

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description:

une grande espèce de gecko présentant une longueur de corps de 255mm avec une queue approximativement aussi longue chez le jeune, beaucoup plus petite chez les adultes car presque toujours issue d'une repousse suite à une disparition ; l'espèce est pourvue de larges orteils avec une membrane développée et des replis de peau développés et lâches le long de la marge ventro-latérale du corps; le modèle de couleur est typiquement grisâtre, verdâtre, ou brun avec des points plus clairs ou des tâches pâles sur le corps.

Distribution

Cette espèce est répandue en Nouvelle Calédonie avec une large étendue altitudinale, à l'Ile des Pins et sur les îlots avoisinants.
Distribution en Province Sud: elle a été inventoriée dans sept localités dans le Sud de la Province, à l'Ile des Pins et sur plusieurs îlots au large.
Distribution en Province Nord: elle a été inventoriée dans de nombreuses localités de la côte est et de la Chaîne Centrale.


Habitat:

la forêt humide.


Menaces:

A un degré extrêmement élevé, les populations insulaires sont menacées (Ile des Pins et îlots avoisinants), par le commerce illégal des collectionneurs.
A un degré élevé, les populations sont menacées par les pestes exotiques telles que les rats et les chats (prédateurs des adultes, des jeunes et des oeufs), dans les forêts grandement perturbées, en particulier sur les îles.
A un degré potentiellement élevé les populations sont menacées en forêt humide par l'invasion importante de la fourmi électrique introduite (Wasmannia auropunctata), causant un décline significatif de leur nombre, en particulier sur les îles où l'espèce occupe les strates inférieures en forêt.
A un degré modéré les populations sont menacées en forêt de basse altitude sur la côte est par la disparition la modification et la fragmentation des habitats dues aux activités agricoles.
A un degré modéré les habitats sont menacés en forêt humide de basse et moyenne altitude par l'action répétée des feux provenant de la savane, engendrant la disparition ou la dégradation des lisières forestières.
A un degré modéré à élevé mais ponctuel les populations sont menacées en forêt humide de basse ou moyenne altitude sur la côte est, par la disparition et la modification des habitats dues au reboisement ou à l'exploitation forestière.
A un degré ponctuel mais potentiellement intensif, le déclin des populations résulte d'un commerce illégal entrepris par des collectionneurs ayant facilemnt accès aux sites de la Grande Terre.
A un degré ponctuel mais potentiellement intensif, les habitats diminuent, avec le nombre de sites, en étendue et en qualité, en forêt dense, lorsqu'ils sont proches d'un développement urbain ou d'une installation humaine importante.

Statut de conservation: Vulnérable.

L'espèce a été inventoriée dans 9 sites dans le Sud de la grande Terre (y compris ceux de l'Ile des Pins), représentant 5 sous-populations disjointes et dans 14 autres dans le Centre et le Nord de la Grande Terre, représentant 9 sous-populations. Bien que l'espèce ne satisfasse pas aux critères d'une petite distribution (surface d'occupation inférieure ou égale à 1000 km2), elle représente un cas particulier de conservation. L'étendue des menaces existantes à un degré potentiellement élevé, identifiées ci-dessus, étant donné la biologie spécifique des geckos géants appartenant au genre Rhacodactylus, indique que Rhacodactylus lechianus satisfait aux critères d'espèces classées comme Vulnérable. La sous-population de l'Ile des Pins pourait être placée à un niveau plus élevé de conservation compte tenu du nombre, de l'intensité des menaces et de leur impact de plus en plus conséquent sur les sous-populations insulaires.
 

 

 Department of Herpetology, Australian Museum, 6 College Street, Sydney 2000, New South Wales, Australia
 


Répartition géographique