Taxonomie

Lepidodactylus lugubris Duméril & Bibron, 1836
protegee

Nom vernaculaire :

Gecko lugubre

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

La taille maximum du corps, en Nouvelle-Calédonie, est de 44 mm (du museau au cloaque).
Le corps est déprimé. La couleur dorsale est pâle crème-fauve avec des taches plus sombres brunes et de mouchetures. La tête présente une bande brun sombre qui s'étend des narines jusqu'à l'oeil et se poursuit au niveau des membres antérieurs.
La queue mesure entre 100-110% de la taille du corps. Elle est aplatie transversalement et les bords latéraux présentent des écailles aplaties et pointues donnant une légère apparence de dents de scie.
Les expansions digitales sont modérément élargies.

Habitat

Il se rencontre dans la végétation des plaines incluant les mangroves, la végétation des rivages et les zones anthropisées. Il est nocturne, se cachant la journée sous l'écorce des arbres ou à la base des palmes de cocotiers. On le rencontre souvent autout des habitation humaines.

Reproduction

2 oeufs mous, pliables et adhésifs sont déposés à chaque ponte, avant de durcir.

Alimentation

L'espèce est généralement insectivore, mais les individus peuvent accessoirement se nourrir de fruits, de nectar ou d'autres dérivés sucrés de plantes.

Répartition

On trouve cette espèce dans tout le Pacifique, en Australie et dans les îles environnantes, en amérique du sud et en amérique centrale, dans les îles hawaiiennes. Ils se sont adaptés à de nombreux biotopes, comme la mangrove, les arbres, les rochers près des rivages et même dans les habitations humaines

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Grande Terre, Loyauté, Ile des Pins.

Particularité

L'espece n'est pas en danger.
 


Répartition géographique