Taxonomie

Phoboscincus garnieri Bavay, 1869
endemique
protegee

Nom vernaculaire :

Le scinque géant de Garnier Garnier's Giant Skink

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Description: une grande espèce de scinque présentant une longueur de corps de 200mm, avec les membres modérément bien développés et une queue de 200% la longueur du corps. Elle a les écailles du corps lisses et des dents pointues et tranchantes. Le modèle de couleur en de larges bandes distinctes et brunes dessus et des marques sombres sur la face ventrale (pour plus de détails voir : Bauer & Sadlier, 2000 The Herpetofauna of New Caledonia).

Distribution

L'espèce est très répandue à travers la Nouvelle Calédonie selon un gradient altitudinal vaste. Elle est aussi présente sur les îles du lagon et les Loyauté: à Lifou et à Maré.

Distribution en Province Sud: elle est répartie dans des localités de basse à haute altitude dans la partie sud de la Province, sur les îles du lagon et à l'Ile des Pins.

Distribution en Province Nord: elle a été observée dans des sites à basse altitude le long des côtes nord-est et nord-ouest et à moyenne altitude sur les massifs ultramafiques du nord-ouest et aux Bélep. Distribution en Province des Iles : elle est présente à Lifou et à Ouvéa et plus vraisemblablement sur les 3 îles.

Habitats:

Elle a été trouvée dans de nombreux habitats: depuis la forêt côtière secondarisée jusqu'à la forêt humide d'altitude et dans le maquis.

Menaces:

A un degré potentiellement élevé, les populations sont menacées dans leur milieu par l'invasion importante de la fourmi électrique introduite ((Wasmannia auropunctata) engendrant le déclin significatif de leur nombre. A un degré modéré les habitats en forêt humide sur les parties basses, côtières de la côte est et de la côte ouest, sont menacés par le pâturage et l'agriculture, engendrant leur disparition, leur modification ou leur fragmentation. A un degré avant tout moindre, les populations sont menacées en forêt humide de basse altitude sur la côte est par la création de clairières en vue de l'agriculture locale. A un degré avant tout moindre, les populations sont menacées en forêt humide de moyenne altitude par les plantations forestières, engendrant un déclin in situ de l'étendue et de la qualité des habitats. A un degré en général moindre, les menaces sont dues aux pestes exotiques telles que les rats et chats (prédateurs des adultes, des jeunes et des oeufs).

Statut de Conservation:

Faible Risque - moindre intérêt. Phoboscincus garnieri a une distribution très étendue avec un gradient altitudinal vaste ; parallellement il subit relativement peu de menaces pour sa survie à long terme. Tout ceci indique que l'espèce n'est pas menacée dans l'immédiat. Pour ces raisons Phoboscincus garnieri satisfait aux critères d'espèces classées en : Faible Risque - moindre intérêt

(*basés sur les Critères IUCN modifiés de Sadlier & Bauer, 2003). *Sadlier, R. A. And A. M. Bauer. 2003. Conservation status of endemic New Caledonian lizards - an assessment of the distribution and threats to thets to the species of lizard endemic to New Caledonia. [http://www.amonline.net.au/herpetology/research/lizards_conservation _intro. htm].

Particularité

Révision juillet 2007 Pour une documentation en anglais, voir : Department of Herpetology, Australian Museum, 6 College Street, Sydney 2000, New South Wales, Australia
 


Répartition géographique