Taxonomie

Tropidoscincus boreus Sadlier, Bauer (Plate 21E-F)
endemique
protegee

Nom vernaculaire :

Le scinque à queue en fouet du Nord Northern Whiptailed Skink

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Description 

Une espèce de scinque modérément grande présentant une longueur de corps de 78mm, avec les membres très bien développés et une queue de 250% la longueur du corps. Les écailles du corps ont 3 carènes bien distinctes.

La coloration des adultes est sombre dans l'ensemble, avec la face ventrale orangée. Les juvéniles et les sub-adultes ont des marques jaunes distinctes sur les côtés du corps (pour plus de détails voir Bauer & Sadlier, 2000 The Herpetofauna of New Caledonia).

Distribution en Nouvelle-Calédonie

L'espèce est largement répartie dans le Centre, le Nord Est et le Nord Ouest de la Nouvelle Calédonie

Distribution en Province Nord: elle est circonscrite au Nord de la Province, voir ci-dessus. Habitat: l'espèce est présente en forêt humide et dans le maquis avec un gradient altitudinal large.

Menaces

 A un degré potentiellement élevé les populations en forêt humide sont menacées par l'invasion importante de la fourmi électrique (Wasmannia auropunctata) causant un déclin significatif dans leur nombre. .

A un degré modéré à potentiellement élevé, les habitats en forêt humide d'altitude sur substrat ultramafique sont menacés par les activités minières sur la côte ouest, engendrant in situ, un déclin de leur étendue et de leur qualité.

A un degré modéré à potentiellement élevé, les populations en forêt humide et dans le maquis ou dans les restes de forêt humide sur la côte ouest sont menacées par l'action répétée des feux, réduisant la qualité de leur habitat

A un degré modéré à élevé, les habitats en forêt humide de moyenne altitude sur la côte est sont menacés de disparition et de modification par les plantations et l'exploitation forestière.

A un degré moindre les forêts humides de basse altitude sur la côte sont menacées par la création de clairières pour l'agriculture locale, conduisant à la disparition ou à la fragmentation des habitats.

A un degré moindre, immédiat, les populations en forêts humides de la côte est et de la chaîne centrale sont menacées par l'impact sur les lisières, des feux répétés provenant de la savane, mais à un degré élevé, à long terme, l'étendue et la qualité des habitats forestiers sont menacés par ce processus.

Statut de Conservation

Faible Risque - moindre intérêt . Tropidoscincus boreus est présent dans 11 sites, englobant plus de 9 sous-populations dans le Nord de l'île, mais il serait plus répandu dans la Chaîne centrale que ne l'indiquent les observations et vraisemblablement dans d'autres sites à partir d'observations complémentaires.

Plusieurs menaces conduisant à un déclin continu des habitats en forêt humide sur la côte est et dans la chaîne centrale, ont été identifiées ci-dessus. De grandes zones favorables à des habitats, peu ou pas perturbées sont incluses dans la répartition de l'espèce.

Au contraire, les populations des massifs du nord ouest doivent être disjointes : l'espèce a été seulement observée en altitude dans le maquis et la forêt, plus humides. Le paysage intercalé entre les massifs a été beaucoup modifié.

Etant donné sa large répartition et qu'une partie de son étendue ne subit, pour le moment, aucune menace immédiate Tropidoscincus boreus est, de façon plus appropriée, classé en espèce à : Faible Risque - moindre intérêt (*basé sur les Critères IUCN modifiés de Sadlier & Bauer, 2003). Cependant, les populations du nord ouest sont à la fois isolées, fragmentées et sujettes à plusieurs menaces à un degré élevé. Elles doivent vraisemblablement faire l'objet dévaluations ciblées en vue de mesures de conservation. *Sadlier, R. A. And A. M. Bauer. 2003. Conservation status of endemic New Caledonian lizards - an assessment of the distribution and threats to the species of lizard endemic to New Caledonia. [http://www.amonline.net.au/herpetology/research/lizards_conservation _intro. htm].

Particularité

Révision julilet 2007 Pour une documentation en anglais, voir : Department of Herpetology, Australian Museum, 6 College Street, Sydney 2000, New South Wales, Australia
 


Répartition géographique