Taxonomie

Description

Habitat

"Le genre Miniopterus est principalement troglophile, mais certaines colonies peuvent être trouvées dans des fissures de roches, des conduits souterrains, les avants-toits et toits de bâtiments, ou des cavités d?arbres (Nowak, 1997)."

Alimentation

Insectivores.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

"Le genre Miniopterus Bonaparte, 1837 regroupe au sein de la famille des Vespertilionidés 17 espèces dont les particularités leur ont valu d?être réunies au sein de la sous famille des Miniopterinae (Simmons, en prep.). Les Minioptères ont la phalange terminale du troisième doigt au moins trois fois plus longue que la seconde phalange. La queue est proportionnellement plus longue que chez toutes les chauves-souris de même taille. La systématique de ce groupe est encore incertaine, et ne fait pas l?objet d?un consensus scientifique. Maeda (1982) reconnaît par exemple 22 espèces, et la proposition de leur attribuer une famille propre se justifie par des traits morphologiques éloignés des Vespertilionidés. La taxonomie utilisée ici est celle adoptée par Wilson & Reeder (1993) révisée par Simmons (en prep.)." "Les Miniopterinés possèdent la plus vaste répartition géographique mondiale au sein des chauves-souris, ce qui est en grande partie dû à Miniopterus schreibersii que l?on rencontre depuis le centre de la France jusqu?à l?Ouest australien en passant par l?Afrique non saharienne."

Nidification

"Le comportement social des Minioptères s?exprime principalement par un fort grégarisme lié notamment à la demande énergétique de la reproduction. Ainsi, les femelles forment de vastes colonies de parturition,"

Particularité

Sources : KIRSCH, R.A., TUPINIER, Y., BEUNEUX, G. et RAINHO, A. (2002) Contributions à l?inventaire chiroptérologique de la Nouvelle-Calédonie : Chiroptera Pacifica, Missions 2000 & 2001, Rapport final et recommandations. SFEPM, Groupe Chiroptères Outre-Mer.

Répartition géographique