Taxonomie

Chalinolobus neocaledonicus Revilliod, 1913-1914
endemique
protegee

Nom vernaculaire :

Chalinolobe néo-calédonien New Caledonia wattled-bat

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Données biométriques (adultes) : Longueur Tête-Corps : mâle 50.5 mm D'après Revilliod (1914).- femelle ? Queue : mâle : 36.5 - 36.6 mm - femelle : 39.4 - 39.6 mm Avant-Bras : mâle 36.7 - 37.7 mm - femelle 36.5 - 37.7 mm Tibia : mâle 16.6 - 17.6 mm - femelle 16.1 - 16.9 mm Oreille : mâle 12 mm D'après Revilliod (1914)- femelle ? Poids : mâle 8.40 - 8.50 g - femelle 8.25 - 9.75 g

Habitat

Gîte diurne et habitus : C. neocaledonicus, à l'instar des autres Chalinolobus de la région australo-océanienne est probablement principalement arboricole, bien qu'un site de parturition ait été localisé dans un bâtiment (Kirsch et al. 2001, 2002a).

Reproduction

Les femelles capturées en octobre-novembre sont gestantes (Kirsch et al. 2001, 2002a). Il est intéressant de noter d'après nos observations, et sachant qu'une femelle non gestante pèse moins de 10 grammes, que la femelle gestante la plus légère (10,75 g) fût capturée le 6 octobre 2000, alors que la plus lourde (14,8 g) fût capturée le 11 novembre 2001. On peut donc estimer la période de parturition de cette colonie entre fin novembre et décembre.

Statut mondial (UICN)

Dans le plan d'action mondial pour les Microchiroptères (Hutson et al. 2001), C. neocaledonicus a le statut: EN: B1 + 2c Statut local: Considérée comme probablement éteinte par Tidemann (1986), compte tenu de la disparition de son habitat, sa redécouverte par notre équipe en 2000 est un point rassurant. Dans l'état actuel des connaissances, cette espèce est très rare : Flannery (1995b) dans le cadre de son étude des mammifères insulaires du Pacifique, Sanborn & Nicholson (1950) et l'équipe de la mission Diadema 98 n'ont pas réussi à la capturer.

La découverte par notre équipe d'un gîte anthropophile constitue la seule colonie localisée, et surtout le seul site de reproduction connu à ce jour. Bien que nos résultats bioacoustiques tendent à donner à cette espèce une répartition large sur la Grande Terre, son endémisme strict à la Grande Terre (une courte séquence de faible qualité en provenance de Lifou laisse supposer sa présence sur l'île (Tupinier comm. pers.)) lui confère un statut de conservation menacé : EN : B1a + 2c.

Sources : KIRSCH, R.A., TUPINIER, Y., BEUNEUX, G. et RAINHO, A. (2002) Contributions à l'inventaire chiroptérologique de la Nouvelle-Calédonie : Chiroptera Pacifica, Missions 2000 & 2001, Rapport final et recommandations. SFEPM, Groupe Chiroptères Outre-Mer.
 


Répartition géographique