Taxonomie

Oedodera Bauer, Jackman, Sadlier & Whitaker
endemique

Nom vernaculaire :

Le gecko marbré

Description

Description:

gecko de taille moyenne. La tête est exceptionnellement longue et large. Les doigts sont modérément longs avec des expansions digitales dessous et la griffe du doigt sortant de l'extrèmité antérieure de chaque expansion. Entre les doigts la membrane est seulement rudimentaire. La queue est modérément longue et tout juste plus courte que le corps et recouverte de nombreuses petites écailles de même taille

Distribution


L'espèce est connue seulement du massif de la Tiébaghi dans le Nord Ouest de lîle.
Distribution en Province Nord: voir ci-dessus.
Habitat: le maquis des zones basses.


Menaces: 


A un degré élevé mais ponctuel, les habitats dans le maquis des zones basses sont menacés par les activités minières engendrant le déclin de leur étendue et de leur qualité.
A un degré très élevé les maquis sont menacés par les feux, engendrant le déclin de leur étendue et de leur qualité.
A un degré potentiellement élevé les populations sont menacées par l'invasion importante des fourmis électriques introduites (Wasmannia auropunctata) causant un déclin significatif de leur nombre.
A un degré ponctuel mais potentiellement intensif le déclin des populations résulte du commerce illégal pratiqué par les collectionneurs ayant rapidement accès aux sites.
Statut de conservation : Critiquement En Danger
Oedodera marmorata possède une distribution très restreinte (inférieure ou égale à 100 km2). Des portions de sa distribution connue ont déjà été affectées par les activités minières associées à l'exploitation du nickel sur le Dôme de Tiébaghi et d'autres se trouvent sur l'étendue des futures activités. Avec l'accroissement des activités minières dans la région, il y a de forte chance pour que des feux accidentels affectent le maquis, et que l'introduction potentielle de la fourmi électrique dont les effets hautement nuisibles sur les populations locales de lézards ont été montrés, se produise. L'étendue des menaces existantes à un niveau potentiellement élevé, identifiées ci-dessus, compte tenu de la distribution très limitée de l'espèce, satisfait aux critères d'espèces classées comme Critiquement En Danger.
*Les espèces confinées dans la forêt dense entourée de maquis, sont hautement pressenties pour subir l'impact catastrophique des feux de brousse et requièrent des mesures de protection énergiques pour palier à cette menace potentielle.

Une publication en cours (Bauer & Jackman pers. com.) précise que d’autres espèces restent à décri
 

Particularité

Description juillet 2007
 


Répartition géographique