Taxonomie

Eurydactylodes agricolae Henkel & Bohme, 2003
endemique
protegee

Nom vernaculaire :

Gécko caméléon de Bauer Bauer’s Chameleon Gecko

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description:

une petite espèce de gecko possédant une longueur de corps de 55 mm A small species of gecko growing to a body length of 55mm et une longueur de queue supérieure de 115% à celle du corps, avec des orteils modérément larges, des écailles comme de larges plaques sur la tête et le cou et une raie distincte partant du coin de la bouche vers l'oreille de couleur jaune. Le modèle de couleur sur le corps est typiquement pâle avec des tâches plus sombres formant parfois un ensemble de bandes transversales sur le corps. Il est blanc en dessous.

Distribution

L'espèce est confinée dans le Nord de l'île.
Distribution en Province Nord: elle a été inventoriée dans de nombreuses localités sur la côte nord ouest de Ouaco au Nord de Poum sur la Grande Terre, au Mont Panié sur la côte est, sur l'île de Yandé et aux Bélep.
Habitat: le maquis, la forêt galerie, la forêt sclérophylle et la forêt humide (Mt Panié).


Menaces:

A un degré élevé, les populations sont menacées en forêt dense et en forêt sclérophylle à cause de l'invasion importante de la fourmi électrique introduite (Wasmannia auropunctata), ayant pour conséquence le déclin significatif de leur nombre.
A un degré élevé les populations sont menacées en forêt sclérophylle et en forêt dense de basse altitude sur la côte ouest par des ouvertures destinées aux activités agro-pastorales, conduisant à leur disparition, leur dégradation et à terme la fragmentation des habitats.
A un degré élevé mais ponctuel, les populations en forêt humide isolée et dans les talwegs, dans le nord ouest sur substrat ultramafique, sont menacées par la disparition et la dégradation de leurs habitats dues aux activités minières.
A un degré modéré à élevé, les populations dans le maquis sont menacées par l'action répétée des feux ayant pour conséquence la perte en qualité des habitats.
A un degré modéré à élevé, les populations sont menacées en forêt sclérophylle et en forêt dense de basse altitude sur la côte ouest, par l'action répétée des feux provenant de la savane, engendrant la diminution des aires, de l'étendue et de la qualité des habitats.
A un degré potentiellement modéré, les populations sont menacées dans le maquis sur substrat ultramafique par la présence d'activités minières, engendrant la diminution, in situ, de l'étendue et de la qualité des habitats.
A un degré potentiellement modéré les populations sont menacées par les pestes exotiques telles que les rats et les chats (prédateurs des adultes, des jeunes et des oeufs).
A un degré ponctuel mais potentiellement intense, les populations sont menacées par les collectionneurs qui, pratiquant un commerce illégal, ont rapidement accès aux sites.


Statut de conservation : Vulnérable

Eurydactylodes agricolae a été inventorié dans deux sites aux Bélep, sur l'île Yandé dans six autres au Nord Ouest de l'île ; l'un des sites (probablement trois) sur la côte nord est constitue un habitat en forêt dense – ce qui indique que l'étendue des habitats est relativement large. Les maquis et les forêts-galeries de la côte ouest et nord sont fragmentés et chaque site répertorié représente potentiellement une sous-population isolée.
L'ensemble de la distribution de cette espèce, telle qu'elle est connue, satisfait aux critères d'une faible distribution (aire d'occupation comprise entre 500 et 1000 km2), mais elle doit être vraisemblablement inventoriée dans d'autres sites pour des observations complémentaires. Les menaces qui conduisent à un déclin progressif des habitats dans le maquis et en forêt sur la côte ouest et nord, ont été identifiées, en particulier celle due à la présence des fourmis électriques sur les populations des forêts sèche et dense ( forêt-galerie et sclérophylle) est significative. Une autre attention particulière, consiste dans l'impact des feux sur les maquis (perte de la biodiversité et dominance de l'Acacia spirorbis) conduisant à l'appauvrissement des habitats.
La faible distribution de cette espèce, consiste en des reliques fragmentées et petites. Compte tenu des menaces qui affectent les zones, l'étendue et / ou la qualité des habitats, l'ensemble indique que Eurydactylodes agricolae satisfait aux critères d'espèces classées comme Vulnérable.
 

 

 Department of Herpetology, Australian Museum, 6 College Street, Sydney 2000, New South Wales, Australia
 


Répartition géographique