Taxonomie

Platydoris cruenta (Quoy & Gaimard, 1832)

Nom vernaculaire :

Platydoris sanglante Bloody platydoris

Description

Grand doridien au large corps très ovalisé et aplati, pouvant atteindre une taille de 100 mm, Platydoris cruenta porte un manteau blanchâtre à beige avec une bordure généralement claire. On observe des taches crème et un réseau de nombreux traits courbes marron maille toujours le manteau de manière spécifique, même si chez certains individus, certaines zones du dorsum peuvent en manquer. Le manteau est très souvent maculé de larges taches rouges, parfois orange. A noter : les espèces de mer Rouge et de l'ouest de l'océan Indien (comme à La Réunion) ne possèdent pas de grandes taches rouges sur le dorsum). La partie centrale du dos est longitudinalement un peu plus élevée que le reste du manteau, cela correspond au pied-même de l'animal dans lequel sont concentrés la majorité des organes. Ce manteau à très large marge couvre tout l'animal et on ne distingue généralement pas son pied.

Au toucher, le manteau est assez rugueux, et de consistance rigide.

A l'avant sont implantés les deux courts rhinophores, émergeant de fourreaux élevés, blancs à l'intérieur. Ces rhinophores sont gris-beige et lamellés.

Sur l'arrière de la "bosse" correspondant au pied, se trouve le panache branchial. Lui aussi est protégé par un fourreau important à 6 lobes, de couleur extérieure beige à traits bruns et intérieure blanche. Ce panache branchial est composé de 6 feuillets tripinnés gris-beige, nervurés de brun sombre.

Vu d'en dessous, le manteau est blanc à crème, ainsi que le pied et la sole pédieuse. Il y a néanmoins de petits traits fins sombres dans la zone de jointure manteau-pied, sur le pied lui-même et parfois autour de la médiane de la sole. Il arrive que de grosses taches rouges ou orange marquent également le dessous du manteau.

Platydoris cruenta est une mangeuse d'éponges.

Distribution : Platydoris cruenta fréquente quasiment tout l'Indo-Pacifique ! Espèce présente en mer Rouge si on considère P. striata comme un synonyme de P. cruenta et qui descend jusqu'à l'Afrique du Sud. On la trouve, d'ouest en est, depuis les côtes africaines de l'océan Indien (et donc Mayotte et La Réunion) jusqu'à la Nouvelle-Calédonie, les Vanuatu, les îles Marshall dans le Pacifique. Du nord au sud du Pacifique, on la rencontre du Japon à l'Australie tropicale.


Source : http://doris.ffessm.fr/Especes/Platydoris-cruenta-Platydoris-sanglante-2979


Répartition géographique