Taxonomie

Coryphellina rubrolineata O'Donoghue, 1929

Nom vernaculaire :

Flabelline à lignes rouges Red-lined flabellina

Statut liste rouge -


Description

Coryphellina rubrolineata est un nudibranche éolidien pouvant atteindre une longueur de 4 cm.

Il existe une très grande variabilité dans la livrée de cette espèce :

- Livrée classique :

Le corps est de couleur blanc crème. Une ligne rouge violacé court sur tout le dos, dans sa partie médiane, depuis le bout de la queue et se termine entre les deux rhinophores. Une ligne de même couleur est également présente sur toute la longueur du corps, de chaque côté.

Les rhinophores ont une forme de plume. Ils sont lisses et étroits à leur base, de la même couleur que le corps, puis s'élargissent et portent de nombreuses grosses papilles sur leur face postérieure et deviennent rouge violacé.

Les tentacules buccaux sont plus longs que les rhinophores, fins, translucides et leur extrémité est violacée.

Les cérates sont de la même couleur que le corps. Ils laissent voir par transparence les extensions de la glande digestive et se terminent par une succession d'anneaux rouges à violacés. Ils sont rassemblés en 5 ou 6 petits groupes de chaque côté du corps. Le nombre de cérates par groupe diminue depuis la tête vers l'extrémité de la queue pointue où il n'en reste plus qu'un.

- Livrée violette très fréquente :

Certains individus arborent une livrée entièrement violette, sans lignes, avec le bout des cérates violet foncé, puis rouges et terminés par une pointe claire.

- Livrées plus rares :

   - Corps pratiquement incolore et transparent avec juste les lignes violettes.

   - Corps blanc translucide, lignes violettes et extrémité des cérates violettes puis jaune vif (surtout en mer Rouge et Méditerranée).

   - Corps blanc translucide, lignes violettes discontinues, un anneau violet un peu avant l'extrémité des cérates, tentacules oraux violets (très fréquent dans la région de Sydney, New South Wales, Australie).

   - Corps violet, lignes présentes, extrémité des cérates foncées.

La flabelline à lignes rouges se nourrit d'hydraires, principalement de Halocordyle disticha mais également d'espèces du genre Eudendrium.

Cette espèce à une large répartition géographique, depuis la mer Rouge, dans tout l'océan Indien tropical jusque dans l'ouest du Pacifique tropical, du sud du Japon au New South Wales (Australie) et jusqu'à Hawaï à l'est. Pour la zone DORIS, elle est présente à Mayotte, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie et probablement en Polynésie française.


Source : http://doris.ffessm.fr/Especes/Flabelline-a-lignes-rouges3


Répartition géographique