Taxonomie

Nom vernaculaire :

Murène étoilée Snowflake moray

Statut liste rouge -


Description

Cette petite murène peut attendre 1 m mais généralement, elle ne dépasse pas 75 cm.

Le corps est serpentiforme. La couleur de fond est blanche avec une réticulation noire fine. Il y a 2 rangées de taches noires, contenant des points jaunes, qui courent sur tout le corps de chaque côté, une sur les flancs et une sur le dos. La tête est sombre, avec des motifs jaunes. Le museau est émoussé et de couleur blanche. Les narines, en forme de tube, sont jaunes. L'œil est noir cerclé de jaune, il est situé au contact de la zone blanche du museau. La bouche est grande, avec de nombreuses dents pointues sur la partie antérieure des mâchoires et  molariformes en arrière. Il y a également des dents vomériennes (sur le palais). Les nageoires pectorales et pelviennes sont absentes, alors que les nageoires dorsale, caudale et anale sont fusionnées en une seule, sans épines ni rayons mous, qui court sur pratiquement toute la longueur du corps. L'ouverture branchiale est réduite à un orifice. Les écailles sont absentes et le corps est recouvert d'un mucus protecteur.

La murène étoilée, comme la majorité de la quinzaine d'espèces de ce genre, se nourrit de petits crustacés.

Echidna nebulosa se rencontre dans les rochers, les lagons, les platiers et les herbiers peu profonds, proches du littoral, généralement entre la surface et 10 m de profondeur (max 48 m). Comme les autres murènes, elle passe son temps cachée sous les pierres, dans les trous ou crevasses. Cependant, il lui arrive fréquemment de quitter son abri et de se promener librement, même en plein jour. Cette petite murène furtive peut s'extraire de l'eau pour passer d'une mare à une autre (mares intertidales temporaires).

La murène étoilée est présente en mer Rouge, dans l'océan Indien et dans tout le Pacifique tropical, jusqu'en Amérique, du Mexique à la Colombie.


Source : http://doris.ffessm.fr/Especes/Murene-etoilee3


Répartition géographique