Taxonomie

Basselinia deplanchei (Brongn. & Gris) Vieill.
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Kentia deplanchei Brongn. & Gris

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 30/09/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Petit palmier haut de 3 - 4 m, en touffe pouvant contenir jusqu'à 12 tiges réitérées de 1 - 5 cm de diam., avec des cicatrices foliaires proéminentes séparées par des entre-noeuds très rapprochés.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce se rencontre dans la partie sud de la Grande Terre.

Habitat

En forêt plus ou moins ouverte de talweg et dans le maquis. (FM)

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé voire rocheux sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuiles 5 - 10, ascendantes puis étalées, de 7 à 70 cm de long, portant 10 - 11 pennes, coriaces et brillantes, vert foncé dessus, vert clair dessous; gaîne 12 - 20 cm de long, rouge foncé à pourpre noir dehors, d'abord couverte d'écailles noirâtres puis glabre.

Phénologie (Fleur)

1 inflorescence, de 11 à 40 cm de long, longtemps persistante, dressée et rayonnante, 2 - 3 fois ramifiée, entièrement couverte d'écailles noiâtres ou rouge sombre, devenant glabre avec l'âge.

Fruits

Fruits plus ou moins sphériques, 7 - 8 x 5 - 6 mm, avec le résidu stigmatique déporté vers le milieu; graine brune de 4 mm de diam.

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner.

Synonyme

 

Kentia deplanchei Brongn. & Gris) Vieill. Gris


Basselinia deplanchei est un palmier endémique, cespiteux, quelques fois solitaire ou ramifié, généralement grêle, de forme arbustif ou arborescent, localisé dans le sud-est central de la Grande Terre. Avec un nombre de localité est estimé à 13, Basselinia deplanchei est considérée Quasi Menacée (NT) proche du statut Vulnérable (VU) B1ab(iii,v)+2ab(iii,v).

Aire géographique


Cette espèce est largement répartie sur la Grand Terre.

Population


La population est assez dispersée et abondante, avec un nombre de sous-populations estimé entre 15 et 20.

Habitat


En forêt dense humide basse sur roches ultrabasiques ou exposé en plein soleil dans le maquis et sur la cuirasse dénudée sur roches ultrabasiques à 200-1500 m d'altitude.

Menaces


Les principales menaces identifiées sont la destruction et la dégradation de l'habitat par l'activité minière (Vulcain, Camp des sapins, Kouaoua, Tomo et Goro) et les feux. Cette espèce ferait aussi l'objet de prélèvements illégaux (juvéniles), au vue de la difficulté de germination et de croissance de l'espèce en pépinière.

Conservation


Cette espèce est protégée par le code de l'environnement de la Province Nord et est présente dans 11 aires protégées: Parc de la Rivière Bleue, Mont Mou, Mont Humboldt, Mont Do, Montagne des Sources, Pic Ningua, Haute Yaté, Pic du Pin, Haute Pourina, Mont Panié, Massif du Kouakoué.

Bibliographie


Hodel, D. R., & Pintaud. 1998. The palms of New Caledonia / Les palmiers de Nouvelle-Calédonie..

Pintaud J.C. 2000. An introduction to the palms of New Caledonia.. Palms(44) , p.132-140.

Pintaud, J.-C., & Stauffer, F. W. 2011. A revision of the large-flowered group of Basselinia Vieill. sect. Taloua H. E. Moore & Uhl (Arecaceae).. Candollea(66) , p.147-154.

Pintaud, J.-C., & Baker, W. J. 2008. A Revision of the Palm Genera (Arecaceae) of New Caledonia.. Kew bulletin(63) , p.61-73.

Pintaud J.C. 1999. Phylogénie, biogéographie et écologie des palmiers de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Canel, J., Ugolini, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Garnier, D., Goxe, J., Henry, B., Lespes, A., Letocart, D., Letocart, I., Mercier, B., Tiavouane, J., Veillon, J., Warimavute, G.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Maura, J., Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique