Taxonomie

Clinosperma vaginata (Brongn.) Pintaud & W.J.Baker
endemique
UICN

Synonymes

Cyphokentia vaginata Brongn.Brongniartikentia vaginata (Brongn.) Becc.

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 30/09/2016

Description

Description Générale

Petit palmier grêle 4 - 5 m de haut, avec un tronc de 5 cm de diam., vert ou vert sombre, couvert de cicatrices foliaires proémientes irrégulièrement espacées.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est localisée dans le Sud de la Grande Terre.

Habitat

En sous-bois de la forêt humide (F)

Substrat

Sur sol plus ou moins profond de collluvions ou d'alluvions sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles 5 - 6 , arquées de 0,60 - 1,80 m de long portant 12 - 18 paires de pennes; pétiole court, 6,5 - 25 cm ; gaîne vert sombre et finement couverte d'écailles à l'extérieur, brune à l'intérieur.

Phénologie (Fleur)

Inflorescences 3 - 4 naissant entre les feuilles, d'abord dresséé puis arquées et retombantes après l'anthèse, avec un pédoncule long de 45 - 90 cm portant dans le tiers supérieur de la longueur plusieurs branches furquées couvertes d'écailles brunes.

Fruits

Fruits ovoïdes ou ellipsoïdes, 13 - 19 x 7 - 8 mm, rouges ou noirs à maturité, avec le résidu stigmatique vers la base; graines ovoïdes ou ellipsoïdes, 10 - 11 x 5 - 6 mm, avec un endocarpe lisse.

Particularité

Ancien nom : Brongniartikentia vaginata
L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner.
 

Synonyme

Cyphokentia vaginata Brongn.


Clinosperma vaginata est un palmier endémique de la Nouvelle-Calédonie largement réparti dans le Sud de la Grande Terre. Il pousse de manière dispersée en forêt primaire mais devient abondant en forêt secondaire sur les massifs ultrabasiques du sud de 110 à 720 m d'altitude. Estimation de 10-13 localités avec un déclin continu de la qualité de l'habitat. C. vaginata est considéré Quasi-Menacé (NT) proche du statut Vulnéarable (VU) B1ab(iii,v)+2ab(iii,v), avec un déclin de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Palmier endémique localisé dans le sud de la Grande Terre

Population


La taille de la population n'est pas connue mais les observations de terrains indiquent une population assez abondante pour chaque station observée.

Habitat


Espèce de forêt dense humide sur terrains ultrabasiques entre 110 et 720 m d'altitude.

Menaces


Cette espèce n'est pas globalement menacée. Les menaces potentielles proviennent de la dégradation de la qualité de l'habitat due par le retournement du sol par les cochons et la destruction des graines par les rats et des cerf (Rusa timorensis)s qui broutent et détruisent aussi les plantules. A noter aussi que suite à la difficulté de maîtriser la germination à partir des graines, cette espèce serait sensible aux prélèvements illégaux.

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée règlementairement mais est présente dans trois aires protégées : Haute Yaté, Massif du Kouakoué, Parc de la Rivière bleue

Bibliographie


Hodel, D. R., & Pintaud. 1998. The palms of New Caledonia / Les palmiers de Nouvelle-Calédonie..

Pintaud J.C. 2000. An introduction to the palms of New Caledonia.. Palms(44) , p.132-140.

Pintaud J.C. 1999. Phylogénie, biogéographie et écologie des palmiers de Nouvelle-Calédonie.

Pintaud, J.-C., & Baker, W. J. 2008. A Revision of the Palm Genera (Arecaceae) of New Caledonia.. Kew bulletin(63) , p.61-73.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Canel, J., Ugolini, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Garnier, D., Goxe, J., Henry, B., Lespes, A., Letocart, D., Letocart, I., Mercier, B., Tiavouane, J., Veillon, J., Warimavute, G.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Maura, J., Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique