Taxonomie

Cyphophoenix fulcita (Brongn.) Hook.f. ex Salomon
endemique
protegee
UICN

Nom vernaculaire :

Palmier échasse.

Synonymes

Kentia fulcita Brongn.Campecarpus fulcitus (Brongn.) Becc.

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 30/09/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Palmier de 7 - 10 m de hauteur avec un diam. de 25 cm; tronc épais verdâtre, suspendu par les racines échasses très apparentes à la base formant un cône de 50 - 60 cm de haut.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est limitée au Sud de la Grande Terre.

Habitat

En forêt dense humide, souvent dans le sous-bois (F)

Substrat

Sur sol rocheux, érodé, plus rarement sur colluvions peu profondes, sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles étalées à presqu'érigées de 1,85 - 2, 50 m de long avec un pétiole court; gaîne de 70 - 90 cm ventrue, d'un vert olive couverte d'un tomentum brun clair, épais vers le haut.

Phénologie (Fleur)

Jusqu'à 5 inflorescences glabres, de 20 - 60 cm de long, étalées et pendantes.

Fruits

Fruits ellipsoïdes, excentrés, noirs à maturité, avec l'emprunte staminale, au sommet.

Particularité

Ancien nom : Campecarpus fulcitus.
L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner.
 

Synonyme

Kentia fulcita Brongn.


Cyphophoenix fulcita est un palmier monocaule, endémique de la Nouvelle-Calédonie qui est localisé dans le sud de la Grande Terre. Avec une aire d'occurrence (EOO) et une aire d'occupation (AOO) respectivement égales à 1758 et 120 km² et en raison de son abondance dans le sud de la Grande Terre, C. fulcita est considéré comme une espèce à préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Espèce localisée dans le Sud de la Grande Terre.

Population


La taille de la population n'est pas connue mais les observations de terrains indiquent une population abondante par station.

Habitat


Espèce de forêt dense humide sur milieux rocheux périoditiques entre 200-750 m d'altitude.

Menaces


L'espèce ne semble pas menacée même si certaines sous-populations peuvent être impactées par les espèces invasives (rats, cerf (Rusa timorensis)s et cochons), l'activité minière et les feux.

Conservation


Cetttes espèce est protégée par le code de l'environnement de la province Nord et pas par celui de la province Sud. Elle est présent dans plusieurs (8) aires protégées : Pic du grand Kaori, Barrage de Yaté, Montagne des Sources, Rivière bleue, Haute Yaté, Vallée de la Thy, Forêt Nord, Pic du Pin.

Bibliographie


Pintaud, J.-C., & Baker, W. J. 2008. A Revision of the Palm Genera (Arecaceae) of New Caledonia.. Kew bulletin(63) , p.61-73.

Pintaud J.C. 1999. Phylogénie, biogéographie et écologie des palmiers de Nouvelle-Calédonie.

Pintaud J.C. 2000. An introduction to the palms of New Caledonia.. Palms(44) , p.132-140.

Hodel, D. R., & Pintaud. 1998. The palms of New Caledonia / Les palmiers de Nouvelle-Calédonie..

Experts


Assessor(s): Amice, R., Canel, J., Ugolini, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Garnier, D., Goxe, J., Henry, B., Lespes, A., Letocart, D., Letocart, I., Mercier, B., Tiavouane, J., Veillon, J., Warimavute, G.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Tanguy, V., Maura, J., Warimavute, G.


Répartition géographique