Taxonomie

Chambeyronia macrocarpa (Brongn.) Vieill. ex Becc.
endemique
protegee
UICN

Nom vernaculaire :

Chambeyronia.

Synonymes

Kentiopsis macrocarpa Vieill. ex Brongn.

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 30/09/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Palmier monocaule pouvant atteindre une vingtaine de mètres de hauteur avec un tronc de 15 à plus de 25 cm de diamètre, blanchâtre, avec, à la base, quelquefois des racines adventives ou bien un plateau, un peu comme les Cyphokentia (Troulala).

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Ce palmier est l'un des plus répandu sur la Grande Terre, depuis le Sud jusqu'au Nord.

Habitat

Emmergeant en forêt dense humide, ou souvent en sous-bois (F)

Substrat

Sur terrain ultramafique et sur substrat vulcano-sédimentaire (schiste).

Feuille

Feuilles au nombre de 6 à 10 montantes ou étalées; jeunes jeunes sortant du fourreau, d'un rouge vif. Gaine de plus d'un mètre de long vert ou jaunâtre, ou verte marbrée de tâches jaunâtres.

Phénologie (Fleur)

3 à 5 inflorescences étalées avant et pendant la floraison et retombant lorsque les fruits sont formés.

Fruits

Fruits ellipsoïdes de 5 x 3 cm, rouges à maturité.

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner.
 

Synonyme

Kentiopsis macrocarpa


Chambeyronia macrocarpa est un palmier monocaule, endémique de la Nouvelle-Calédonie et largement distribué sur toute la Grande Terre. Avec une aire d'occupation (AOO) et une aire d'occurrence (EOO) respectivement égales à 188 km² et 12 176 km² et en raison de son abondance et de sa large répartition, C. macrocarpa est considéré comme une espèce à préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Palmier endémique de la Nouvelle-Calédonie largement répandue sur toute la Grande Terre.

Population


La taille de la population n'est pas connue mais les observations terrains indiquent une population abondante dans chaque station.

Habitat


Espèce de forêt dense humide sur terrains schisteux mais aussi sur sols ultrabasiques de 10 à 800 m d'altitude.

Menaces


Cette espèce ne semble pas aujourd'hui directement menacée même si certaines sous-populations peuvent être impactées par les espèces invasives (rats, cochons) et les feux.

Conservation


Espèce protégée par le code de l'environnement de la province Nord et présente dans 5 aires protégées: Vallée de la Thy, Mont Panié, Parc des Grandes Fougères, Nodela, Foret Nord.

Bibliographie


Pintaud, J.-C., & Baker, W. J. 2008. A Revision of the Palm Genera (Arecaceae) of New Caledonia.. Kew bulletin(63) , p.61-73.

Pintaud J.C. 2000. An introduction to the palms of New Caledonia.. Palms(44) , p.132-140.

Hodel, D. R., & Pintaud. 1998. The palms of New Caledonia / Les palmiers de Nouvelle-Calédonie..

Pintaud J.C. 1999. Phylogénie, biogéographie et écologie des palmiers de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Canel, J., Ugolini, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Garnier, D., Goxe, J., Henry, B., Lespes, A., Letocart, D., Letocart, I., Mercier, B., Tiavouane, J., Veillon, J., Warimavute, G.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V., Maura, J.


Répartition géographique