Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 30/09/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est localisée dans l'extrême Sud de la Grande Terre.

Habitat

En forêt dense humide, vallicole, sur forte pente (F)

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé voire rocheux sur substrat ultramafique.

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner.
 


Kentiopsis pyriformis est un palmier de grande taille, endémique de la Nouvelle-Calédonie, confiné à l'extrême sud-est de la Grande Terre. Les menaces principâles proviennent des feux fréquents dans la zone et l'urbanisation qui détruisent la qualité de l'habitat. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement de 107 et 32km² tandiq que le nombre de localité est estimé à 4. En conséquence K.pyriformis est considéré en danger (EN) B1ab (ii,iii,v)+ 2ab(ii,iii,v) avec un déclin de la zone d'occupation, de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Espèce confinée dans l'extrême Sud de la Grande Terre (de Kuebini, Route de goro, Foret Nord et Port Boisé).

Population


La taille de la population totale n'est pas connue mais les récentes prospections à Kuebini indiquent un nombre d'individus matures environ de 50. Le nombre de sous population est estimé à 4.

Habitat


Foret dense humide sur roches ultrabasiques entre 10-200 m d'altitude.

Menaces


Les menaces principales sont l'urbanisation (abattages suite au développement des réseaux linéaires électriques), les feux, de possible menaces des rats sur les graines et de la pollution atmosphérique causée par l'usine de Vale pour la sous-population de Forêt Nord.

Conservation


Espèce protégée par le code de l'environnement de la province Nord et la province Sud et est présente dans l'aire protégée de la Foret Nord. Cette espèce bénéficierait de mesures d'urgence de conservation in-situ et ex-situ. Espèce faisant parti d'un programme de protection réalisé par VALE NC et en 2008, 4 individus juvéniles localisés sur l’emprise du tuyeau bordant la route publique en contre-bas de Forêt Nord ont été transplantés un peu plus au nord au sein de la réserve de Forêt Nord (au niveau de la vieille piste forestière) Recommandation: - Informer la DSCGR (sécurité civile) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées.

Bibliographie


Pintaud J.C. 1999. Phylogénie, biogéographie et écologie des palmiers de Nouvelle-Calédonie.

Pintaud, J.-C., & Hodel, D. R. 1998. A revision of Kentiopsis, a genus endemic to New Caledonia. . Principes(42) , p.32-33.

Pintaud, J.-C., & Baker, W. J. 2008. A Revision of the Palm Genera (Arecaceae) of New Caledonia.. Kew bulletin(63) , p.61-73.

Pintaud J.C. 2000. An introduction to the palms of New Caledonia.. Palms(44) , p.132-140.

Hodel, D. R., & Pintaud. 1998. The palms of New Caledonia / Les palmiers de Nouvelle-Calédonie..

Experts


Assessor(s): Amice, R., Canel, J., Ugolini, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Garnier, D., Goxe, J., Henry, B., Lespes, A., Letocart, D., Letocart, I., Mercier, B., Tiavouane, J., Veillon, J., Warimavute, G.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Maura, J., Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique