Taxonomie

Saribus jeanneneyi (Becc.) C.D. Bacon & W.J. Baker
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Pritchardiopsis jeanneneyi Becc.

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 30/09/2016

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description Générale

Palmier pouvant atteindre 10 m de haut avec un tronc lisse de 15 cm de diam., évasé en disque à la base, laissant apparaître une colerette de racines.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est ponctuellement localisée dans l'Extrème Sud de la Grande Terre. Considérée comme disparue, elle a été redécouverte (1 seul adulte) dans la région de Prony. Un individu planté, issu de graines du 1er, a fleuri pour la première fois (décembre 2004), à l'âge de 18 ans.

Habitat

En forêt vallicole, dense humide sur forte pente (F)

Substrat

Sur sol peu profond, sur éboulis rocheux, sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles 15, glabres, disposées en courone étalée; pétiole de 1,35 m de long et 3,5 cm de large, arrondi dessous, aplati ou un peu en creux dessus; lame d'environ 1 m de rayon, régulièrement divisées en 60 - 64 segments, soudés entre eux dans la partie inférieure, libres ensuite sur une longueur de 45 cm, bifides au sommet sur 4 - 7cm.

Phénologie (Fleur)

Inflorescences glabres, les jeunes couleur lie de vin, les adultes vertes, de 1,4 m de long, bien ramifiées dans la partie distale, portant des fleurs glabres.

Fruits

Fruits gros, globuleux, de 3,5 cm de diam. , noir violacés à maturité.. La germination d'une première des quatre graines produites par un sujet autre que celui de la Forêt Nord a été obtenue en janvier 2011 par Xavier Arcas de l'Iac de Port-Laguerre

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner.
Publication : Bacon & Bacer, 2011, Saribus resurrected, Palms Vol 55 (3).

Synonyme : 

Pritchardiopsis jeanneneyi 


Saribus jeanneneyei est le palmier endémique le plus rare de Nouvelle-Calédonie et le seul ayant des feuilles palmées. Il n'est connu que d'un seul pied mature localisé dans l'extrême sud de la Grande Terre. Il a fait l'objet d'une récolte intensive dans les années 1880, pour son cœur comestible par les détenus du pénitencier de Prony. Considéré comme disparu depuis la fin du 19ème siècle, il a été de nouveau découvert par un chasseur et les récentes prospections indiquent une population naturelle, ne comprenant qu’un individu adulte et une dizaine de juvéniles, confinée dans une aire provinciale protégée du Sud. Cela fait de ce palmier une espèce rare et très menacée du fait de la faible dimension de son peuplement et qu’il soit localisé sur un site unique. Dans ce cadre, un plan d'action in-situ et ex-situ a été mis en place pour le programme de conservation de l'espèce. Les menaces principales sont la destruction des graines par les rats et les cochons qui détruisent son habitat et de la collecte des graines. Ainsi, avec une aire d'occupation (AOO) et aire d'extension (EOO) toutes deux égales à 4 km², Saribus jeanneneyei est considéré En Danger Critique d'extinction (CR)B1ab(iii,v)+2ab(iii,v), D, avec un seul individu mature dans une seule localité et un déclin de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus.

Aire géographique


Localisé dans un seul site à l'extrémité sud de la Grande Terre.

Population


1 seul individu adulte connu et une douzaines de juvéniles.

Habitat


Espèce de forêt humide basse altitude en terrain ultrabasique entre 200-250 m d'altitude.

Menaces


Anciennement coupé de facon intensive pour la consommation de son coeur, il est actuellement menacé par les espèces invasives (rats qui détruisent les graines, les cochons et cerf (Rusa timorensis)s qui détruisent son habitat), collecte des graines vu sa rareté et possible menace par la pollution atmosphérique (souffre) de l'usine de Vale qui n'est qu'à quelques centaines de mètres.

Conservation


Espèce protégée par le code de l'environnement de la province Sud et province Nord et est présent dans la réserve de Forêt Nord. S.jeanneneyei fait aussi l'objet d'un plan d'action de conservation Province Sud, Institut Agronomique Néo-Calédonien et le Parc de la Rivière Bleue: Protection des infrutescences, Maitrise de la germination realisé et Conservation ex-situ ( Parc Rivière Bleue, Parc forestier, Jardin botanique de Nancy et aussi autres Jardins botaniques. VALE NC a également participé au suivi et à la mise en place de panier de protection des fruits dans le cadre de l’ancienne Convention pour la Conservation de la Biodiversité. De plus une étude génétique sur l'espèce a conduit à émettre plusieurs recommandations dont: - Le croisement des individus des deux groupes génétiques recensés afin d’augmenter la diversité génétique de la progéniture puis assurer des plantations de conservation ex-situ. Un guide a été réalisé dans le cadre de cette étude afin d’orienter la sélection des individus des deux groupes génétiques à croiser. - La cryoconservation de semences en partenariat avec le KEW Millenium Project. - La réalisation d’une étude de modélisation de niche écologique afin de déterminer les exigences environnementales de cette espèce et ainsi de repérer des habitats potentiels qui pourraient héberger d’autres individus. Il est recommandé de l'inscrire dans la Convention sur le commerce internatonal des espèces menacées d'extinction (CITES) et de poursuire les efforts des mesures de conservation de l espèce.

Bibliographie


Pintaud, J.-C., & Baker, W. J. 2008. A Revision of the Palm Genera (Arecaceae) of New Caledonia.. Kew bulletin(63) , p.61-73.

Pintaud J.C. 2000. An introduction to the palms of New Caledonia.. Palms(44) , p.132-140.

Pintaud J.C. 1999. Phylogénie, biogéographie et écologie des palmiers de Nouvelle-Calédonie.

Hodel, D. R., & Pintaud. 1998. The palms of New Caledonia / Les palmiers de Nouvelle-Calédonie..

Experts


Assessor(s): Amice, R., Canel, J., Ugolini, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Garnier, D., Goxe, J., Henry, B., Lespes, A., Letocart, D., Letocart, I., Mercier, B., Tiavouane, J., Veillon, J., Warimavute, G.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Tanguy, V., Maura, J., Warimavute, G.


Répartition géographique