Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Nom vernaculaire :

Tchapoiri (drubéa)

Synonymes

Tristania calobuxus (Brongn. & Gris) Nied.Tristania calobuxus var. lanceolata Guillaumin

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 17/11/2017

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbrisseau ou arbuste, pouvant atteindre 4 m de haut; ramification dense; jeunes rameaux couverts d'une pilosité blanchâtre; écorce lisse, gris clair. Plante grégaire.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est largement répandue sur la Grande Terre, plus communèment sur tous les massifs miniers.

Habitat

Dans le maquis.

Substrat

Surtout sur les sols ferralitiques plus ou moins acides et parfois sur des sols magnésiens, sur substrat ultramafique et . également sur les terrains métamorpiques du Nord du Territoire.

Feuille

Feuilles courtement pétiolées, coriaces, orbiculaires ou largement élliptiques, 1 - 4 x 1 - 2 cm, obtuses au sommet, arrondies à la base

Phénologie (Fleur)

Fleurs jaune vif, pédicelées, 1 - 4 groupées sur des inflorescences courtes au sommet des axes, entièrement velues; étamines 8 - 12 par faisceau.

Fruits

Capsules arrondies; graines nombreuses.

Reproduction

Floraison et fructification étalées sur l'ensemble de l'année.

Particularité

Les extraits d'écorce testés à 50µg/ml, inhibent la xanthine oxydase (56%) et l'élastase (51%) (Gariboldi & al. 1998). L'extrait méthanolique d'écorces et divers composés inhibent la métalloprotéinase-9 (Bellosta & al. 2003).
L'activité antipaludique in-vitro de deux constituants de Tristaniopsis callobuxus est due à l'acide ellagique (qui interviendrait par ailleurs dans le 'french paradox') et à un composé nouveau, le 3,4,5-trimethoxyphenyl-(6'-O-galloyl)-O-beta-D-glucopyranoside (Verrota & al. 2001).
Caballion P
 


Tristaniopsis calobuxus est un abrisseau ou arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie, ayant une large répartition sur tous les massifs miniers de la Grande Terre. Cette espèce pousse en maquis sur substrat ultramafique jusqu'à 1000 m d'altitude. Ses zones d'occurrence (EOO) et d'occupation (AOO) sont estimées à 11947 km² et 324 km², respectivement. Elle est assez commune et localement abondante et ne semble pas menacée à ce jour. T. calobuxus est donc évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Espèce endémique de Nouvelle-Calédonie, à large répartition sur tous les massifs ultramafiques de la Grande Terre.

Population


La taille des populations n'est pas connue mais les observations de terrain indiquent que l'espèce est commune et abondante.

Habitat


Espèce de maquis sur substrat ultramafique jusqu'à 1000 m d'altitude.

Menaces


Cette espèce abondante ne semble pas directement menacée aujourd'hui, bien que certaines sous-populations puissent être impactées par les feux et l'activité minière (Kopéto, Kouaoua, Plateau de Thio, Tiébaghi (SLN), Ouazangou (NMC), Koniambo (KNS), Nakéty (SMT), Goro (Vale)).

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée réglementairement en Nouvelle-Calédonie mais elle est présente dans plusieurs aires protégées : Parc de la Rivière Bleue, Vallée de la Thy, Haute Yaté, Forêt de Saille, Barrage de Yaté, Montagne des sources.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Dawson J.W. 1992. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 18 : Myrtacées Leptospermoïdées.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Goxe, J., Héquet, V., Lannuzel, G., Suprin, B., Veillon, J.

Reviewer(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique