Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 17/11/2017

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste buissonnant 3 m; rameaux d'abord velus couleur grisâtre, puis glabres couleur rougeâtre; écorce lisse, gris clair à rougeâtre, se détachant en lambeaux.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce du Nord de la Grande Terre, a été observée sur les Mts Ninndo (Arama).

Habitat

Dans le maquis rabrougri et clairsemé.

Substrat

Sur sol fortement érodé sur substrat siliceux.

Feuille

Feuilles pétiolées, coriaces, elliptiques, 6 - 8,5 x 2 - 4 cm, arrondies au sommet, atténuées à la base; nervure marginale saillante à 1 mm en retrait du bord,

Phénologie (Fleur)

Fleurs pédicellées, jaune vif, sur des inflorescences copieuses, pourvues d'un pédoncule aplati, axillaires ou terminales, portant jusqu'à 17 fleurs; étamines 30 - 35 par faisceau.

Fruits

Capsules immatures, déprimées au sommet.

Reproduction

Cette espèce bien localisée, est en permanence menacée par l'action répétée des feux. A sauvegarder.

Tristaniopsis ninndoensis est un arbuste buissonnant endémique de Nouvelle-calédonie, connu uniquement du Mont Ninndo dans l'extrême nord-ouest de la Grande Terre. L'espèce pousse en maquis sur substrat volcano-sédimentaire à environ 300 m d'altitude. Connue d'une seule localité, ses zones d'occurrence (EOO) et d'occupation (AOO) sont toutes deux égales à 4 km². La principale menace provient des feux de brousse récurrents dans la zone. En conséquence, T. ninndoensis est considéré En Danger Critique (CR) selon les critères B1ab (iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Espèce endémique de Nouvelle-calédonie, connue uniquement du Mont Ninndo dans l'extrême nord-ouest (Poum) de la Grande Terre.

Population


La taille de population n'est pas connue précisément, mais les observations de terrain indiquent que l'espèce est plutôt rare, bien que de la régénération ait été observée.

Habitat


Arbuste buissonnant de maquis sur substrat volcano-sédimentaire à envrion 300 m d'altitude.

Menaces


La principale menace provient des feux de brousse récurrents dans la zone.

Conservation


T. ninndoensis est protégé réglementairement en province Nord, mais n'est présent dans aucune aire protégée. L'espèce bénéficierait de mesures d'urgence en matière de conservation ex situ and in situ. Il est recommandé d'assurer le suivi de la population existante, de préserver la population viable sur un périmètre délimité. Il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) de la situation de l'espèce sur les zones identifiées et de proposer d'intégrer cette espèce dans les aménagements et de recommander une mise en pépinière.

Bibliographie


Dawson J.W. 1992. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 18 : Myrtacées Leptospermoïdées.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Goxe, J., Héquet, V., Lannuzel, G., Suprin, B., Veillon, J.

Reviewer(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique