Taxonomie

Alsophila vieillardii (Mett.) R.M.Tryon
protegee
UICN

Synonymes

Cyathea propinqua Mett.Cyathea neocaledonica Compton

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 10/06/2017

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description générale

Fougère arborescente à tronc très étroit, atteignant 4 m de hauteur

RépartITion géographique

Espèces largement répartie du Nord Est  au Sud de la Grande Terre

Habitat

Forêts dense humides, zones dégradées (FN) depuis le niveau de la mer jusqu'à 1500m.

feuilles

Pétiole court, verruqueux  à la base avec rachis principal devenant lisse, pâle et glabrescent. Les écailles de la base des pétioles raides, foncées, portant des poils.

Particularité

Une des espèces les plus communes du genre en Nouvelle-Calédonie.

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner.

Synonyme

Cyathea vieillardii Mett.

Référence

G. Brownlie (1969). Flore de la Nouvelle-Calédonie et Dépendances, Volume 3: Pteridophytae
Volume: 3. Association de Botanique Tropicale


 


Alsophila vieillardii est une fougère arborescente autochtone largement répartie du col d'Amoss au nord à la plaine des Lacs au sud de la Grande Terre, ainsi qu'à l'Ile des Pins. Cette espèce se trouve en forêt dense humide, zones dégradées sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique, depuis le niveau de la mer jusqu'à 1500 m. Elle ne semble pas aujourd'hui globalement menacée. Alsophila vieillardii est donc considérée en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Alsophila vieillardii est une fougère arborescente autochtone largement répartie du col d'Amoss au nord à la plaine des Lacs au sud de la Grande Terre, ainsi qu'à l'Ile des Pins.

Population


Espèce commune en forêt. La taille de la population est inconnue.

Habitat


Espèce présente en forêt dense humide et zones dégradées sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique, depuis le niveau de la mer jusqu'à 1500 m.

Menaces


Pas de menace identifiée.

Conservation


Espèce protégée règlementairement en Province Sud, elle est présente dans plusieurs réserves : Vallée de la Thy, Haute Yaté, Massif du Kouakoué, Forêt de Saille, Parc des Grandes Fougères, Mont Panié, Rivière bleue, Aoupinié. Des prospections à l'Ile des Pins seraint intéressante à mener pour confirmer l'observation faite en 1966 par MacKee (Oumagne).

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Brownlie G. 1969. Flore de la Nouvelle-Calédonie et Dépendances, Volume 3: Pteridophytae.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrabé, L., Cazé, H., Chambrey, C., Garnier, D., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I.

Reviewer(s): Perrie, L., Tanguy, V.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V., Maura, J.


Répartition géographique