Taxonomie

Cyathea alata (E.Fourn.) Copel.
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Alsophila decurrens sensu Alsophila alata E.Fourn.

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 10/06/2017

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Fougère arborescente possédant un tronc particulièrement étroit atteignat 5 m de hauteur. Chez ce genre les écailles ont une bordure différenciée mais pas de pointe au sommet.

Habitat

Forêts denses humides (F)

Feuilles

Pétioles atteignat 50 cm de longueur portant des écailles brillantes foncées, longues. Rachis pâle, lisse, portant quelques écailles pâles, disséminées et des pennes atteignant 50 cm de longueur.

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner

Synonyme

Alsophila alata E.Fourn.

Référence

G. Brownlie (1969). Flore de la Nouvelle-Calédonie et Dépendances, Volume 3: Pteridophytae
Volume: 3. Association de Botanique Tropicale


Cyathea alata est une fougère arborescente endémique de la Nouvelle-Calédonie, possédant un tronc particulièrement étroit atteignant 5 m de hauteur, largement répartie de l'Ignambi au nord au Dzumacs au sud de la Grande Terre. Cette espèce se trouve en forêt dense humide sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique, à une altitude de 300 à 1500 m. Elle ne semble pas aujourd'hui globalement menacée. Cyathea alata est donc considérée en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Cyathea alata est une fougère arborescente endémique de la Nouvelle-Calédonie, possédant un tronc particulièrement étroit atteignant 5 m de hauteur, largement répartie de l'Ignambi au nord au Dzumacs au sud de la Grande Terre.

Population


La taille de la population est inconnue mais elle semble commune en haute altitude.

Habitat


Espèce présente en forêt dense humide, en lisière de forêt et en maquis dégradé sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique, à une altitude de 300 à 1500 m.

Menaces


Pas de menace identifiée.

Conservation


Espèce protégée règlementairement, elle est présente dans 5 réserves : Aoupinié, Mont Humboldt, Forêt de Saille, Mont Panié, Nodela.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Brownlie G. 1969. Flore de la Nouvelle-Calédonie et Dépendances, Volume 3: Pteridophytae.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrabé, L., Cazé, H., Chambrey, C., Garnier, D., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I.

Reviewer(s): Perrie, L., Tanguy, V.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V., Maura, J.


Répartition géographique