Taxonomie

Ptisana attenuata (Labill.) Murdock
endemique
UICN

Synonymes

Marattia pellucida sensu Marattia attenuata Labill.

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 10/06/2017

Description

 

Habitat

Forêts denses humides (F)

Synonyme

Marattia attenuata


Ptisana attenuata est une fougère terrestre endémique de grande taille, présente du Col d'Amoss au nord à Port Boisé au sud de la Grande Terre. Cette espèce commune se trouve dans en forêt humide sur substrat volcano-sédimentaire, à une altitude allant de 150 à 860 m. Bien que l'espèce soit menacée par l'impact direct des espèces envahissantes (consommation par les cerfs et les cochons), l'impact n'est pas homogène. Et l'espèce ne semble pas aujourd'hui globalement menacée en raison de sa large répartition et de son abondance. Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrences (EOO) étant respectivement estimées à 120 et 8800 km², Ptisana attenuata est considéré quasi-menacé (NT) proche de VU B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v) avec un déclin estimé de l'ensemble des sous-critères.

Aire géographique


Fougère terrestre endémique de taille elevée, présente du Col d'Amoss au nord à Port Boisé au sud de la Grande Terre.

Population


La taille de la population est inconnue. Mais les observations terrains indiquent une population commune en forêt humide.

Habitat


Espèce de forêt humide sur substrat volcano-sédimentaire, à une altitude allant de 150 à 860 m.

Menaces


Espèce menacée par l'impact direct des espèces envahissantes (consommation par les cerfs (Rusa timorensis russa) et les cochons (Sus scrofa)), avec une diminution de la population dans certaines localités (Parc des Grandes Fougères) et une disparition quasi-totale dans les zones du Col d'Amieu, Boghen et Rembai. Néanmoins, cet impact n'est pas homogène et l'espèce ne semble pas globalement menacée en raison de son abondance et de sa répartition assez large.

Conservation


Espèce non protégée règlementairement, elle est présente dans plusieurs réserves : Parc des Grandes Fougères, Rivière bleue, Aoupinié, Haute Yaté, Vallée de la Thy. Il est recommandé d'informer le CEN Nouvelle-Calédonie (Conservatoire d'espaces naturels de Nouvelle-Calédonie) de la situation de cette espèce et des zones impactées à des fins de régulation.

Bibliographie


Brownlie G. 1969. Flore de la Nouvelle-Calédonie et Dépendances, Volume 03 : Pteridophytae.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrabé, L., Cazé, H., Chambrey, C., Garnier, D., Héquet, V., Letocart, D., Letocart, I.

Reviewer(s): Perrie, L., Tanguy, V.

Facilitator(s): Maura, J., Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique