Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Nom vernaculaire :

Haö (drehu) dridri (nengone)

Synonymes

Oxera floribunda Schltr.

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 08/09/2017

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description Générale

Arbuste ou liane grêle de 2 à 8 m; écorce couverte de lenticelles proéminentes.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce existe en quelques localités à l'Ile des Pins et aux Loyauté (Lifou, Ouvéa).

Habitat

En forêt dense humide (FDH).

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat calcaire.

Feuille

Feuilles pétiolées, opposées- décussées, coriaces, orbiculaires ou lancéolées, 2-17 cm x 1-7 cm, apiculées au sommet, arrondies à la base; marge entière ou lobée; nervations composées parfois de 3 nervures palmées et de 3-5 paires de latérales.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches ou blanchâtres sur des inflorescences axillaires seulement sur les jeunes rameaux; calice campanulé, de section carrée, glabre à l'extérieur avec 4 lobes dressés et obtus ou acuminés; corolle avec des poils glanduleux, rétrécie et courbée vers le milieu; étamines nettement exsertes. Corolle longue de 18-31 mm, blanche à blanchâtre. Etamines de 5-19 mm, insérées à la base ou au centre du tube, courbées vers le lobe postérieur.

Fruits

Fruits jaune pâle et brillants à maturité; méricarpes glabres; endocarpe ridé.

Reproduction

Floraison d'avril à octobre. Fructification de juillet à novembre.


Oxera balansae est une grande liane grêle de forêt dense humide ou de lisière de forêt sur calcaire, connue uniquement des îles Loyauté (Lifou, Ouvéa) et de l'Ile des Pins. Cette espèce ne semble aujourd'hui pas menacée en raison de son habitat qui n'est pas dégradé. Connue de 3 localités avec une aire d'occupation (AOO) et une aire d'occurrence (EOO) respectivement égales à 32 et 5907 km², Oxera balansae est considéré Quasi-Menacée (NT), proche de VU D2, en raison du faible nombre de sous-populations et de sa faible AOO.

Aire géographique


Espèce connue uniquement des îles Loyauté (Lifou, Ouvéa) et de l'Ile des Pins.

Population


La taille des populations n'est pas connue mais les observations de terrain indiquent une population assez commune avec une bonne régénération.

Habitat


Espèce de forêt dense humide ou de lisière de forêt de basse altitude (5-36m), uniquement sur calcaire.

Menaces


Cette espèce ne semble pas globalement menacée aujourd'hui.

Conservation


Cette espèce est uniquement protégée par le code de l'environnement de la Province Sud et elle n'est présente dans aucune aire protégée. Cette espèce est cultivée en pépinière à la station de Saint-Louis de l'IAC (Institut agronomique de Nouvelle-Calédonie) mais avec un assez faible nombre d'individus.

Bibliographie


Barrabé L, Karnadi-Abdelkader,G, Ounemoa,J,de Kok RPJ., Robert N, Gâteble,G. 2015. Recircumscription of Oxera (Lamiaceae: Ajugoideae) ta include Faradaya based on molecular and anatomical data. Botanical Journal of the Linnean Society(179) , p.693-711.

Mabberley DJ, de Kok RPJ. 2004. Labiatae. In: Morat P,ed. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendance.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Gâteble G. 2012. History, Biology, and Conservation of Pacific Endemics.1. The Royal Creeper, Oxera pulchella (Lamiaceae),a New Caledonian Ornamental Plant1. Pacific science(66(4)) , p.413-433.

Gâteble G. 2016. Flore ornementale de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Gâteblé, G., Barrabé, L., Fleurot, D., Amice, R., Cazé, H., Bruy, D., Hequet, V., Vandrot, H., Butin, J., Mandaoué, L., Haverkamp, C., Dumontet, V., Laudereau, C.

Reviewer(s): Meyer, S.

Facilitator(s): Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique