Taxonomie

endemique
UICN

Synonymes

Cassine pininsularis subsp. pininsularis (Hürl.) I.H.MüllerCassine pininsularis subsp. poyaensis I.H.Müller

Statut liste rouge -

Données insuffisantes (DD) , évaluée le 05/04/2018

Description

Description Générale

Arbuste ou petit arbre de 3 - 10m, dioïques; rameaux plus ou moins cylindriques; écorce gris noirâtre.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce comprend deux sous-espèces. Pour la distribution voir cette rubrique.

Habitat

voir sous-espèces.

Substrat

voir sous-espèces.

Feuille

Feuilles pétiolées alternes plus rarement subopposées, coriaces, brillantes, plus ou moins largement obovées, oblongues ou spatulées, 5,5 - 10 x 2 - 5cm, arrondies, émarginées ou obtuses au sommet, en coin à la base; marges crénelée ou entière et révolutée; nervation visible des deux côtés.

Phénologie (Fleur)

Fleurs jaune verdâtre, uni ou bisexuées, sur des inflorescences axillaires ou terminales, longues de 1,5 - 4,5cm, avec des ramifications longues de 0,5 - 1,5cm.

Fruits

Drupes à 2 - 3 loges, grossièrement sphériques, 10 - 12mm, avec un exocarpe charnu et coriace, un endocarpe lignifié; graines brunes, plus ou moins comprimées latéralement, 1 par loge, réticulées.
 


Elaeodendron pininsulare est un arbrisseau ou arbre endémique de la Nouvelle-Calédonie, qui selon la délimitation actuelle du taxon, serait présente à Poum, Poya et Ile des Pins. Cette espèce est mal connue et est difficile à identifier. Ces deux sous espèces pourrait être deux espèces distinctes. Dans l'attente d'une clarification, cette espèce est classée en manque de donnés (DD) pour des raisons d'ordre taxonomique.

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie, qui selon la délimitation actuelle du taxon, serait présente à Poum, Poya et Ile des Pins.

Population


La taille des populations n'est pas connue.

Habitat


L'espèce pousserait dans de la forêt humide de basse altitude (10-200 m) sur ultramafique ou de forêt sclérophylle sur volcano-sédimentaire.

Menaces


Menaces potentielles identifiées : Feux et mines.

Conservation


Espèce pas protégée règlementairement en Nouvelle-Calédonie et ne pousse dans aucune aire protégée. Il est recommandé de mener des travaux de taxonomie pour éclaircir les contours de ce taxon et pouvoir évaluer son risque d'extinction.

Bibliographie


Morat, P. 1996. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 20 : Celastraceae, Loranthaceae, Alseuocmiaceae, Paracryphiaceae, Tiliaceae.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Chambrey, C., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Hequet, V., Veillon, J.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Meyer, S., Barrabé, L., Warimavute, G.


Répartition géographique