Taxonomie

protegee
UICN

Synonymes

Capparis neocaledonica Vieill. ex Schltr.

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 02/05/2019

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Habitat

Les forêts sèches ou forêts sclérophylles (L)
 


Capparis quiniflora est liane autochtone largement répartie sur l'ensemble de la côte ouest de la Grande Terre, ainsi que les îles Loyautés (Lifou et Maré) et l'Ile des Pins . Cette espèce se trouve en forêt sèche, savane et forêt secondaire essentiellement sur substrat schisteux, calcaire et argileux et est plus rare dans les maquis sur pente ultramafique. L'espèce pousse jusqu'à 250 m d'altitude. Avec une zone d'occurrence (EOO) de 49961 km² et une zone d'occupation (AOO) de 132 km², C. quiniflora n'est pas considéré comme menacé et est donc évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Large répartition dans le Pacifique. En Nouvelle-Calédonie, l'espèce est répartie sur l'ensemble de la côte ouest de la Grande Terre, ainsiqu'aus îles Loyauté (Lifou et Maré) et l'Ile des Pins. Ailleurs l'espèce est répartie de l'Indonésie vers le sud jusqu'en Australie et vers l'est jusqu'aux Fiji et aux Tonga.

Population


La taille de la population n'est pas connue mais les observations terrain indiquent une espèce assez commune le long des côtes et à basse altitude.

Habitat


Liane autochtone de forêt sèche, savane et forêt secondaire et maquis de basse altitude (0-250 m) essentiellement sur substrat schisteux, argileux et calcaire et plus rarement sur pente ultramafique.

Menaces


L'espèce ne semble pas globalement menacée. Certaines sous populations peuvent être impactées par les feux, urbanisation et les cerfs.

Conservation


Capparis quiniflora est protégé uniquement par le code de l'environnement de la Province Nord et il est présent dans 2 aires protégées : Ouen Toro, Ile Leprédour.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Butaud, J.-F. 2014. Flore des îles Loyauté (Nouvelle-Calédonie) : plantes patrimoniales, plantes envahissantes et espaces naturels remarquables.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Butin, J., Cazé, H., Garnier, D., McCoy, S., Veillon, J., Gâteblé, G., Fleurot, D., Laudereau, C., Suprin, B., Héquet, V., Bruy, D., Vandrot, H.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Meyer, S., Warimavute, G.


Répartition géographique