Taxonomie

protegee

Nom vernaculaire :

Meresaba (xârâcùù), pitchou (drubéa)

Synonymes

Cycas circinalis subsp. seemannii (A.Braun) J.Schuster

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description Générale

Petit arbre monocaule, rarement ramifié (réitérations sur le tronc ou vers la base), à croissace rythmique.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce autochtone est abondamment répandue sur le littoral de la Grande Terre, sur certains ilots du lagon et à l'Ile des Pins.

Répartition hors Nouvelle-Calédonie

Présente ailleurs dans les régions indo-pacifiques.

Habitat

Formations de plage ou d'arrière-plage, sur le littoral ou au pied de certaines falaises (G)

Substrat

Sur sol bien drainé de colluvions ou sabloneux, sur substrat indifférencié

Feuille

Feuilles longues de 1,50 - 3 m, composées de pinnules de 20-30 cm x 1 cm.

Phénologie (Fleur)

Cônes à pollen longs de 50 - 80 cm , larges à la base de 15 - 20 cm , effilés au sommet.

Fruits

Cônes à graines formées de spathules de 20 - 35 cm, aplaties à l'extrèmité portant chacune 5 - 8 ovules; graines mûres plus ou moins sphériques de 5 cm de diam., un peu aplaties, orangées et fibreuses (caractèreristique de flotabilité).

Particularité

Cette espèce est largement cultivée comme plante ornementale . Son architecture est conforme, pour les individus mâles au Modèle de Chamberlain et pour les femelles au Modèle de Corne (voir le genre) . Elle est largement répandue dans le sud Ouest du Pacific, de Tonga à Nouvelle-Calédonie. Elle est la plante hôte du papillon Luthrodes cleotas subsp. excellens dont les chenilles consomment les jeunes feuilles.

Référence

K.D. Hill 1994. The Cycas rumphii Complex (Cycadaceae) in New Guinea and the Western Pacific. australian Systematic Botany, 7,543-567


Répartition géographique