Taxonomie

Diospyros yaouhensis (Schltr.) Kosterm.
endemique
protegee
UICN

Nom vernaculaire :

chêne à glands.

Synonymes

Maba yaouhensis Schltr.

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 08/12/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste 2 - 8 m; rameaux jeunes couverts d'une pubescence couleur fauve; les âgés glabrescents; écorce brune un peu rude.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est présente dans le Sud et le Centre de la côte ouest de la Grande Terre.

Habitat

En sous-bois de la forêt dense humide et dans les formations sclérophylles côtières.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat ultramafique ou sédimentaire et sur calcaire.

Feuille

Feuilles courtement pétiolées, coriaces, orbiculaires, elliptiques, largement arrondies au sommet, largement en coin , arrondies ou cordées à la base, un peu pubescentes dessus, velues en dessous surtout sur les nervures; marge un peu ondulée et révolutée; nervures bien visibles.

Phénologie (Fleur)

Fleurs 3 - mères, velues; les mâles en fascicules de 2 - 3 fleurs, axilaires des feuilles ou sur les rameaux âgés; les femelles solitaires ou en fascicules de 2 - 3 fleurs disposées comme pour les mâles.

Fruits

Baies ovoïdes 2,2 x 1,5 cm, jaunes à maturité et velues couleur fauve, soutenues par un calice persistant en coupe peu profonde avec 3 lobes triangulaires à bords légèrement réfléchis.

Reproduction

Fleurs mâles observées de janvier à juillet. Fleurs femelles et fruits étalés sur l'ensemble de l'année.

Synonyme

Maba yaouhensis Schltr.

Particularité

Situation IUCN : LR
 


Diospyros yaouhensis est un arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie réparti de manière discontinue sur la côte ouest de la Grande-Terre. Cette espèce se trouve en maquis sur substrat ultramafique de 5 à 800 m d'altitude. Bien que la majorité des sous-populations soit impactée par l'activité minière, cette espèce ne semble pas aujourd'hui directement menacée en raison de sa distribution assez large. Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrences (EOO) étant respectivement estimées à 120 et 4,552 km², Diospyros yaouhensis est considéré quasi-menacé (NT) proche de VU B1ab(iii)+2ab(iii) avec un déclin de la qualité de l'habitat et un nombre de localités sensiblement supérieur à 10.

Aire géographique


Réparti de manière discontinue sur la côte ouest de la Grande Terre : sud (Tina, Nakutakoin), Bouloupari - Ouitchambo) et Poya-Pouembout (Koniambo anciennement à reconfirmer, collecte de Guillaumin en 1950)

Population


Régénération observée à Tina

Habitat


Arbuste/arbre de forêt sèche sur argile noire

Conservation


Espèce protégée en province Nord mais pas en province Sud Espèce non présente en aire protégée mais présente en zone mise en défens

Bibliographie


White F.; Vink W. 1993. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 19: Ebenacaeae-Winteraceae.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Experts


Assessor(s): Schatz, G., Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Hequet, V., Lowry, P., Suprin, B., Tanguy, V., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique