Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 11/09/2015

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

description générale

Orchidée de type géophyte (herbe) de 20-35 cm

Habitat

Forêt Humide (F).

feuilles

Feuille entièrement ovée +/- aiguë de 10-37mm, opaque et terne à sec.

fleurs

1-3 fleurs verdâtres à labelle proupre foncé sans pétales  et  sépale médian à sommet longuement effilé et  sépales latéraux semblables mais plus petites . Labelle cambré.

Synonymie

Spuricianthus atepalus (Rchb.f.) Szlach. & Marg.    

Référence

Flore de la Nouvelle-Calédonie - 8 : Orchidaceae

par Nicolas Hallé

Publié en 1977 par le Muséum National d'Histoire Naturelle


Acianthus atepalus est une orchidée de type géophyte endémique de la Nouvelle Calédonie, répartie essentiellement dans le Sud de la Grande Terre de Yaté jusqu'à Dent de Saint vincent et retrouvé aussi à Boulinda et Ménazi entre 800-1500m d'altitude. Avec une population estimée de 2 500 individus matures, quatre de ses 9 stations d'observations sont menacées par les feux, l'activité minière et l'action des punaises ternes mais pas de preuve d'un déclin de la population. En utilisant le critère D, A atepalus est considéré comme Quasi Menacé (NT) proche de la catégorie Vulnérable (VU) D1.

Aire géographique


Essentiellement répartie dans le Sud de la Grande Terre,de Yaté jusqu'à Dent de la Saint vincent et aussi retrouvé à Boulinda et Ménazi.

Population


D'après les observations de terrain, la taille de la population est estimée à 2 500 individus matures.

Habitat


Foret dense humide entre 800-1500 m d'altitude.

Menaces


Les principales menaces sont les cochons à la station Mont Bouo, les punaises ternes à la station de Mont Mou et possible impact de l'activité minière de Boulinda et Ménazi. Pas de déclin dela population même si 4 des 9 stations d'observations sont menacées.

Conservation


A. atepalus est protégée par le code de l'environnment de la Province sud et est présente dans les aires protégées de réserve naturelle du Mont Humboldt, réserve naturelle du Mont Mou, réserve naturelle de la Haute Dumbéa, réserve naturelle du massif du Kouakoué, réserve naturelle de la Vallée de la Thy, réserve intégrale de la Montagne des Sources.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Hallé N.; Aubréville A.; Leroy J. F.; 1977. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 8: Orchidaceae.

Experts


Assessor(s): Butin, J., Laudereau, C., Amice, R., Cazé, H., Fleurot, D., Frayssinet, I., Garnier, D., Goxe, J., Gâteblé, G., Veillon, J., Villegente, J.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Contributor(s): Faria, E.

Facilitator(s): Chanfreau, S.


Répartition géographique