Taxonomie

endemique
UICN

Synonymes

Pittosporum gomonenense GuillauminPittosporum capitatum Brongn. & Gris

Statut liste rouge -

Données insuffisantes (DD) , évaluée le 24/07/2015

Description

Description Générale

Arbuste grêle 1-4m, peu ramifié; rameaux entièrement glabres; écorce rugueuse.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Espèce répartie dans la moitié nord de la Grande Terre, sur les 2 côtes et à Belep.

Habitat

Dans le forêts denses humides, forêt sèche et dans les formations sclérophylles

Substrat

Sur d'éboulis ultramafiques de pente; sur argiles noires tropicales de plaine, sur schistes et sur calcaire.

Feuille

Feuilles pétiolées de taille variable : 2 - 20 cm; limbe peu coriace; marge un peu crénélée.

Phénologie (Fleur)

Fleurs rouge vif ou orangées ou roses sur des inflorescences terminales compactes ou paniculées plus courtes que les feuilles.

Fruits

Fruits en capsules globuleuses, lisses ou finement ganuleuses, s'ouvrant en 2 valves; graines orange.

Reproduction

Floraison de mai à août Fructification à partir de juin

Synonyme

Quinsonia coccinea Montrouz.
 

Particularité

Cette espèce peut fleurir abondamment au stade juvénile (avec des feuilles de petite taille). Plante à vocation horticole.

Téléchargez la fiche de culture (fichier pdf de 914 ko) réalisée par la station SRMH-IAC.

 


Arbuste endémique de la Nouvelle-Calédonie, P. coccineum est, selon la délimitation actuelle du taxon, présent sur la moitié nord de la Grande Terre, sur les deux côtes et à Belep. Néanmoins les travaux menées en phylogénie jusqu'à présent semblent indiquer que les populations situées sur la côte ouest, la côte est et Belep correspondent à trois entités distinctes. P. coccineum est classé en données insuffisantes en attendant que le contour du taxon soit clarifié.

Aire géographique


P. coccineum est une espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie présente sur la moitié nord de la Grande Terre, sur les deux côtes et à Bélep.

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


P. coccineum est une espèce que l'on peut retrouver sur tous types de terrains, en forêt dense humide comme en forêt sèche.

Menaces


De par son écologie et son aire de répartition, P. coccineum pourrait être affecté par la plupart des menaces recensées en Nouvelle-Calédonie, dont le feu, le cerf (Rusa timorensis), l'activité minière, l'élevage et l'urbanisation.

Conservation


P. coccineum est protégée en Province Sud sur la liste des espèces protégées du code de l'environnement. Elle est également présente dans une aire protégée en province Nord : la réserve naturelle intégrale de la baie de Nékoro. Afin de lever les doutes taxonomiques et de pouvoir évaluer le risque d'extinction de l'espèce, il est urgent de finaliser les travaux en phylogénie et de décrire les taxons qui sont inclus dans le complexe d'espèce actuel. D’après Jean-Marie Veillon, l’hétérogénéité mis en évidence pourrait être due à l’inclusion de P. vieillardii, qui du point de vue de la morphologie florale est quasiment identique à P. coccineum mais qui diffère par la grandeur des fleurs.

Bibliographie


Hély-Alleaume 2012. INC : Incendies et biodiversité des éco-systèmes en Nouvelle-Calédonie.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Tirel Ch.; Veillon J.-M. 2002. Flore de la Nouvelle-Calédonie, tome 24. Pittosporaceae.

L'Huillier L.; Jaffré T. and Wulff A. 2010. Mines et Environnement en Nouvelle-Calédonie : les milieux sur substrats ultramafiques et leur restauration.

Gomez C.; Mangeas M.; Curt T.; Ibanez T.; Munzinger J.; Dumas P.; Jérémy A.; Despinoy M. and Hély C. 2014. Wildfire risk for main vegetation units in a biodiversity hotspot: modeling approach in New Caledonia, South Pacific. Ecology and Evolution(5) , p.377-390.

Experts


Assessor(s): Gemmill, C., Veillon, J., Amice, R., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Letocart, I., Letocart, D., Maggia, L., Pain, A.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Chanfreau, S.


Répartition géographique