Taxonomie

Pycnandra sclerophylla Munzinger & Swenson
endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 10/05/2016

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Actuellement à l'étude par Jérôme Munzinger, se trouve en petit nombre d'individus sur l'île Leprédour et sur l'Îlot Montagnes ainsi que dans la forêt de Tiéa à Pouembout. Cette espèce est excessivement rare et sa régénération est très compromise sur l'îlot Leprédour comme sur l'îlot Montagnes en raison de la dégradation du milieu forestier par les cerfs.
Espèces menacées des lambeaux de forêt sèche de la zone comprise entre Païta et Boulouparis
(Extrait d'un manuscrit en préparation par T.Jaffré, F. Rigault, J. Munzinger)
 


Pycnandra sclerophylla est un petit arbre endemique, jusqu'à 8 m de hauteur, connue de trois zones: Pouembout, presqu'île Montagnes. Cette espèce présente en forêt sèche sur substrat calcaire et argiles noires à une altitude de 10-150m. Les principales menaces identifiées sont la dégration de l'habitat en lien avec les les cerfs (Rusa timorensis) et les feux. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont de 725 km² et 32 km² tandis que le nombre de localités est estimé à trois. En conséquence, Pycnandra sclerophylla est considéré en danger d'extinction (EN) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Pycnandra sclerophylla est un petit arbre endémique, jusqu'à 8 m de hauteur, connue de trois zones: Poembout, presqu'île Montagnès, îlot Leprédour.

Population


Connue de trois sous-populations : Pouembout au Nord, presqu'île Montagnès, et ile de Leprédour. Espèce rare.

Habitat


Espèce présente en forêt sèche sur substrat calcaire et argiles noires à une altitude de 10-150m.

Menaces


Les principales menaces identifiées sont la dégradation de l'habitat en lien avec les cerfs (Rusa timorensis) et les feux. La population de Pouembout est partiellement dans le conservatoire botanique de Tiéa, mais peut néanmoins être impactée par les feux. La végétation sur Leprédour a été lourdement impactée par les cerfs et les lapins qui sont toujours largement présents et limitent la régénération de l'espèce. La presqu'ile Montagnès est maintenant clôturée.

Conservation


Espèce non protégée par la réglementation, Pycnandra sclerophylla est inclus dans une réserve: Ile Leprédour. Des actions urgentes de conservation ex-situ et in-situ sont nécessaires, en particulier: suivi des populations et protection par des clôtures afin de les préserver de l'impact des espèces invasives.

Bibliographie


Swenson U. and Muzinger J. 2015. Revision of Pycnandra subgenus Leptostylis and description of subgenus Wagapensia (Sapotaceae), a genus endemic to New Caledonia. Australian Systematic Botany(28) , p.91-110.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Cazé, H., Garnier, D., Héquet, V., McCoy, S., McCoy, S.

Reviewer(s): Gâteblé, G.

Contributor(s): Munzinger, J., Swenson, U.

Facilitator(s): Bernard-Musmann, M., Maura, J.


Répartition géographique