Taxonomie

Polyscias nothisii Lowry & G.M.Plunkett, ined.
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Tieghemopanax nothisii Lowry, ined.

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 09/12/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbre.

Espèce proche de P. crenata.

Pétiole glabre, fleurs femelles pédicellées, fruits applatis latéralement

Habitat

Les forêts sèches ou forêts sclérophylles (L)

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Se rencontre en petit nombre d'individus dans plusieurs groupements végétaux du secteur étudié. Cette espèce se trouve de la même manière dans les lambeaux de forêt sèche de la presqu?île de Nouméa ou elle est toutefois en forte régression. Elle existe également dans la forêt de Tiéa à Pouembout et dans les forêts sèches de la région de Poya.
Espèces menacées des lambeaux de forêt sèche de la zone comprise entre Païta et Boulouparis
(Extrait d?un manuscrit en préparation par T.Jaffré, F. Rigault, J. Munzinger)

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Leeuwenberg. Situation IUCN : VU
 


Polyscias nothisii est un arbuste/arbre endémique de Nouvelle-Calédonie réparti de manière discontinue sur la côte ouest de la Grande-Terre. On le retrouve en forêt sèche à basse altitude sur substrat volcano-sédimentaire ou calcaire. Les principales menaces proviennent de la dégradation de l'habitat causée par les feux de brousse et les espèces envahissantes (cerf) ainsi que par le risque de défrichage (Népoui, Téréka). Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont estimées à 1,536 km² et 44 km² tandis que le nombre de localités est estimé à quatre. En conséquence, Polyscias nothisii est considéré En Danger (EN) selon les critères B1ab(iii)+2ab(iii) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat.

Aire géographique


Réparti de manière discontinue sur la côte ouest de la Grande Terre de Nouméa à Pouembout.

Population


Bonne régénération observée dans des jardins. 4 sous-populations : Pouembout, Pindaï, Uitoé, Téréka

Habitat


Arbuste/arbre de forêt sèche à basse altitude (20-100m)sur substrat volcano-sédimentaire ou calcaire.

Menaces


Les principales menaces proviennent de la dégradation de l'habitat causée par les feux de brousse et les espèces envahissantes (cerf (Rusa timorensis)) ainsi que par le risque de défrichage à prosimité des habitations (Népoui, Téréka).

Conservation


Espèce protégée en province Nord et en province Sud. Pas présente en aire protégée mais localisée dans des parcelles clôturées (programme forêt sèche) de Tiéa. Cette espèce étant menacée par les feux de brousse, ses localisations devraient être intégrées sur les atlas de la Sécurité Civile. Il est de plus recommandé de transmettre ces informations au pôle Forêt Sèche du CEN afin de maintenir les efforts de protection (clôtures, restauration...).

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Lowry P.P.L. and Plunkett G.M. 2018. A Taxonomic revision of Polyscias subg. Tieghemopanax.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Lowry, P., Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Goxe, J., Hequet, V., Lannuzel, G., McCoy, S., Schatz, G., Suprin, B., Tanguy, V., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Facilitator(s): Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique