Taxonomie

protegee
UICN

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 28/06/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

description générale

Epiphyte pluricaule  ayant des tiges dressées formant des pseudobulbes en forme de bâtonnets à plusieurs entrenoeuds avec des cataphylles triangulaires espacées.


Repartition en Nouvelle-calédonie

Espèce autochtone présente  de Ouégoa (Amos)  vers le Sud de la Grande-Terre et à Lifou.

Repartition hors nouvelle-calédonie

Vanuatu.

Habitat

Forêts denses humides (F), forêts galeries plus rarement maquis.

FEUILLE

3-6 feuilles ayant une limbe mince étroit  et atténué.

phénologie (fleur)

1-3 inflorescences souvent 2, multifores  qui apparaissent en même temps que les feuilles et ordinairement plus courtes que les feuilles.  Fleurs blanches ou plutôt blanc vert ou jaune pâle à labelle proupre. Les labelles plus ou moins étroites est en forme de langue.

fruits

Fruits souvent nombreux et remarquablement étroits avec des graines courtes.

SynonymeS

Eria vieillardii Rchb.f.


 

Eria rostriflora est une orchidée épiphyte autochtone présente de Ouégoa (Amos) au Nord à la zone d'exploitation de Vale (station MIA) au Sud de la Grande Terre et à Lifou. Elle se trouve en forêt dense humide, forêt galerie, plus rarement maquis à une altitude de 0- 1,200 m. Cette espèce ne semble pas aujourd'hui globalement menacée. Eria rostriflora est donc considérée en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Eria rostriflora est une orchidée épiphyte autochtone présente de Ouégoa (Amos) au nord à la zone d'exploitation de Vale (station MIA) au sud de la Grande Terre et à Lifou.

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


Espèce présente en forêt dense humide, forêt galerie, plus rarement maquis à une altitude de 0-1,200 m.

Menaces


Cette espèce ne semble pas aujourd'hui globalement menacée. Certaines sous-populations peuvent être impactées par l'activité minière: Tiebaghi (SLN), Koniambo (KNS), Goro (VALE).

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Hallé N.; Aubréville A.; Leroy J. F.; 1977. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 8: Orchidaceae.

Experts


Assessor(s): Laudereau, C., Butin, J., Antheaume, C., Cazé, H., Cazé, H., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Maura, J.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Tanguy, V., Maura, J.


Répartition géographique