Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 10/05/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description

Arbuste monocaule, souvent avec plusieurs réitérations partant de la base.

Feuilles

Feuilles grandes, entières, simples, concentrées au sommet des tiges, obovales ou oblancéolées,10-30 x 3-6 cm, glabres, en coin ou atténuées à la base; 10-15 paires de nervures secondaires; nervure principale très proéminente dessous, glabrescente.

Fleurs

Fleurs blanchâtres à roses densément, avec un pédicelle couvert de 5-12 bractées, implantées densèment sur la portion dénudée des tiges; corolle avec 5 lobes; 2 étamines épipétales.

Fruits

Fruits glabres, 15-25 x 8-12 mm, surmontés des restes du style; la cicatrice de la graine occupe la moitié de sa longueur.

Distribution

Cette espèce se répartie sur la côte ouest de la Grande Terre, du Boulinda à Poum.

Phénologie

La floraison s'étale de septembre à décembre; la fructification apparaît de janvier à mars.

Statut

Cette espèce relativement abondante, occupe des sites pouvant être menacées par les activités minières ou les feux de brousses. Elle demeure donc vulnérable (A3cd). 


Pycnandra kaalaensis est un arbuste ou un petit arbre endémique présent sur la Grande Terre, de Téné au Sud à Poum au Nord. On le trouve en maquis de basse et moyenne altitude sur substrat ultramafique. Bien qu'il puisse y avoir un impact lié à la mine aux feux ou à l'urbanisation, cette espèce ne semble pas aujourd'hui globalement menacée. Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrences (EOO) étant respectivement estimées à 144 et 2,433 km², Pycnandra kaalaensis est considéré quasi-menacé (NT) proche de VU B1ab(iii)+2ab(iii) avec un déclin de la qualité de l'habitat et un nombre de localités proche de 10.

Aire géographique


Pycnandra kaalaensis est un arbuste ou un petit arbre endémique présent sur la Grande Terre, de Téné au Sud à Poum au Nord.

Population


Connue de 14-16 sous populations.

Habitat


Maquis sur substrat ultramafique (serpentine) à une altitude de 25-900m.

Menaces


Cette espèce ne semble pas aujourd'hui directement menacée. Certaines sous-populations peuvent être impactées par l'activité minière: Kopeto (SLN), Tiebaghi (SLN), les feux ou encore l'ubanisation.

Conservation


Cette espèce est protégée règlementairement en Province Nord mais n'est présente dans aucune réserve.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Swenson U. and Muzinger J. 2016. Five new species and a systematic synopsis of Pycnandra (Sapotaceae), the largest endemic genus in New Caledonia. Australian Systematic Botany(29) , p.1-40.

Swenson U. and Muzinger J. 2010. Revision of Pycnandra subgenus Achradotypus (Sapotaceae), with five new species from New Caledonia. Australian Systematic Botany(23) , p.185-216.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Dumontet, V., Fleurot, D., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Gâteblé, G.

Contributor(s): Munzinger, J., Swenson, U.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique