Taxonomie

Ancistrachne numaeensis (Bal.) S.T. Blake
endemique
protegee

Synonymes

Panicum numaeense Balansa

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Herbe.

Habitat

Les forêts sèches ou forêts sclérophylles (L)
 

Répartition en Nouvelle-Calédonie

L'espèce a été recensée sur la presqu'île de Porokoué. Elle a largement régressé dans la région de Nouméa, d'où provenait les premières récoltes et où elle n'a été retrouvée que sur la Presqu'île de Ducos (Koumourou) et à Tjibaou. Elle n'existerait plus à l'île des Pins ou elle est signalée par d'anciennes récoltes. Les populations signalées à la Plaine des Gaïac (région de Népoui) sont en forte régression à cause des incendies répétés. Sa découverte sur la presqu'île de Porokoué et par ailleurs à Nékoro (région de Poya) ne compense pas le déclin constaté.
Espèces menacées des lambeaux de forêt sèche de la zone comprise entre Païta et Boulouparis
(Extrait d'un manuscrit en préparation par T.Jaffré, F. Rigault, J. Munzinger)

Synonyme

Panicum numaeense Balansa

Particularité

Plante cultivée par l'IAC dans le cadre du programme sur les espèces rares et menacées