Taxonomie

Bryophytes

Description

Description Générale

Entre les algues et les ptéridophytes, les bryophytes sont un groupe de végétaux terrestres, autotrophes, à reproduction sexuée et végétative, dépourvus de vaisseaux conducteurs.

 L'organe de reproduction des mousses et hépatiques est l'équivalent des frondes des fougères, plutôt que des fruits des angiospermes. C'est unsporophyte (produisant des spores), composé principalement d'une capsule portée par une soie ou pédicelle, généralement entourée à la base par des bractées.

En Nouvelle-Calédonie, les bryophytes regroupent 3 phylums comprenant environ 1030 taxa connus.

  • Les anthocérotes (15 espèces) : ANTHOCEROTOPHYTA
  • Les hépatiques (490 espèces) avec 2 classes : MARCHANTIOPSIDA, JUNGERMANNIOPSIDA
  • Les mousses (525 espèces) avec 3 classes : SPHAGNOPSIDA, POLYTRICHOPSIDA, BRYOPSIDA


La Nouvelle-Calédonie est un hotspot pour la richesse de sa bryoflore, avec, seulement pour les hépatiques, un taux de 260 espèces pour 10 000 km². Elle est ainsi dans le peloton de tête mondial avec le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Costa Rica, la Réunion, l’Equateur...

L'endémisme est estimé pour les mousses à 38,3 % (Thouvenot et Bardat, 2010), pour les hépatiques et Anthocérotes de 13 à 39% (Thouvenot et al., 2011)

Par sa bryoflore (notamment les hépatiques), la Nouvelle-Calédonie est plus proche de la région Indo-Malaise que de la région Australasienne (Thouvenot et al. 2011).

Reférence

L. Thouvenot, 2015 - Contribution to the bryophyte flora of New Caledonia. II: Taxonomic notes, new taxa and localities. Cryptogamie, Bryologie 36: 97-106.

L.Thouvenot, 2016 -Version provisoire : Hépatiques et anthocérotes de Nouvelle-Calédonie - Clé des genres et d'espèces isolées.

L.Thouvenot, 2016 - LES BRYOPHYTES DE NOUVELLE-CALÉDONIE : état des connaissances.


Répartition géographique