Taxonomie

protegee
UICN

Synonymes

Limodorum roseum D.DonCeratopsis rosea (D.Don) Lindl.

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 28/06/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description


Description générale

Herbes sans feuilles, entièrement blanchâtre ou ocracée, haute de 10-40 cm, à tiges fragiles et rhizome en forme de cornichons.

Répartition géograpghique

Localisée  dans le centre de la Grande Terre, à Paita (Mont Mou) et  Houailou (col de Petchicara)

Habitat

Forêts denses humides (F) : en sous bois humifère très ombragé et humide

FLeurs

8-15 fleurs blanches ou blanc-jaunâtre +/- groupées au stade juvénile

Fruits

Périanthe persistant sur le fruit qui devient globuleux et décombant avec un pédoncule de 4-8mm.  De miniscules graines blanches (0.25mm).

Synonyme

Limodorum roseum D.Don

Particularité

Il est aussi présent au Vanuatu, Afrique (Guinée française, Caméroun, centreafricaine république) et en Inde

Référence

Nicolas Halle (1977). Flore de la Nouvelle-Calédonie et Dépendances, Volume 8: Orchidacees
Association de Botanique Tropicale


Epipogium roseum est une orchidée terrestre autochtone connue uniquement de Wewec, Forêt plate, la Haute Vallée de Houaïlou, Petchicara et au Mont Mou sur la Grande Terre. Elle se trouve en forêt dense humide sur humus à une altitude allant de 20 à 550 m. La principale menace provient de la dégradation de l'habitat liée à l'impact des cochons. Le terrain meuble et détrempé de ces forêts isolées est particulièrement propice à leur établissement. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement de 4,051 et 24 km² tandis que le nombre de localités est estimé à 6. En conséquence, Epipogium roseum est considéré Vulnérable (VU) selon les critères B1ab(iii)+2ab(iii) avec un déclin continu estimé de son habitat.

Aire géographique


Epipogium roseum est une orchidée terrestre autochtone connue uniquement de Wewec, Forêt plate, la Haute Vallée de Houaïlou, Col des rousettes, Petchicara et au Mont Mou sur la Grande Terre.

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


Espèce présente en forêt dense humide sur humus à une altitude allant de 20 à 550 m. Le terrain meuble et détrempé de ces forêts est particulièrement propice à leur établissement.

Menaces


La principale menace provient de la dégradation de l'habitat liée à l'impact des cochons.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Hallé N.; Aubréville A.; Leroy J. F.; 1977. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 8: Orchidaceae.

Experts


Assessor(s): Laudereau, C., Butin, J., Antheaume, C., Cazé, H., Cazé, H., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Maura, J.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Maura, J., Tanguy, V.


Répartition géographique