Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 30/09/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Petit palmier en touffe avec des tiges réitérées, hautes de 0,5 - 5 m.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n'est connue que la partie centrale de la Grande Terre : au Mé Ori.

Habitat

En sous-bois de la forêt dense (F)

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sue substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles 3 - 4 longues de moins de 20 cm, avec 1 - 2 pennes de chaque côté plus ou moins divisées, vert sombre dessus, densément couvertes d'écailles peltées bruns et membraneuses, avec un pétiole de moins d'1 cm de long; gaîne longe en moyenne de 15-16 cm, couverte d'écailles rouge-orangé ou noirs au dehors, de couleur jaune pâle au dedans.

Phénologie (Fleur)

4 - 5 inflorescences en dessous des feuilles, longues de 20- 25 cm, dressées et rayonnantes avec environ 12 ramifications, plus ou moins couvertes d'écailles noirâtres et brillantes.

Fruits

Fruits sphériques de moins d'1cm de diam., noirs à maturité.

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Corner.
 


Basselinia vestita est un palmier cespiteux, micro-endémique du sommet du Mé Ori dans le centre de la Grande Terre. On le trouve uniquement dans la forêt humide basse sur roches ultrabasiques du sommet du Mé Ori entre 800-900 m d'altitude. Les menaces principales identifiées sont l'impact des rats qui détruisent les graines et les cochons qui détruisent la qualité de l'habitat. La zone d'occurence (EOO) et la zone d'occupation (AOO) sont toutes deux égales à 8 km² avec une seule localité. Ainsi, B.vestita est considéré En Danger (EN) selon les critères B1ab(iii)+2ab(iii), avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat.

Aire géographique


Espèce endémique du sommet du Mé Ori dans le centre de la Grande Terre

Population


La taille de la population n'est pas connue mais les observations terrains indiquent une population pas très abondante avec une seule population.

Habitat


Espèce de forêt basse dense humide sur roches ultrabasiques entre 800-950 m d'altitude.

Menaces


Les menaces identifiées sont l'impact des cochons qui détruisent la qualité de l'habitat et les rats qui détruisent les graines.

Conservation


Cette espèces est protégée règlementairement par la provice Nord et la province Sud mais n'est présente dans aucune aire protégée. Cette espèce bénéficierait de mesures d'urgence de conservation in-situ et ex-situ. Recommandation urgente de prospecter la zone de Mé Ori pour déterminer et quantifier la menace (rats et cochons) qui pèse sur cette espèce ainsi que son inscription dans la convention sur le commerce international des espèces menacées (CITES).

Bibliographie


Pintaud, J.-C., & Stauffer, F. W. 2011. A revision of the large-flowered group of Basselinia Vieill. sect. Taloua H. E. Moore & Uhl (Arecaceae).. Candollea(66) , p.147-154.

Pintaud, J.-C., & Baker, W. J. 2008. A Revision of the Palm Genera (Arecaceae) of New Caledonia.. Kew bulletin(63) , p.61-73.

Pintaud J.C. 1999. Phylogénie, biogéographie et écologie des palmiers de Nouvelle-Calédonie.

Pintaud J.C. 2000. An introduction to the palms of New Caledonia.. Palms(44) , p.132-140.

Hodel, D. R., & Pintaud. 1998. The palms of New Caledonia / Les palmiers de Nouvelle-Calédonie..

Experts


Assessor(s): Amice, R., Canel, J., Ugolini, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Garnier, D., Goxe, J., Henry, B., Lespes, A., Letocart, D., Letocart, I., Mercier, B., Tiavouane, J., Veillon, J., Warimavute, G.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Maura, J., Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique