Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 08/12/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste; rameaux glabres nettement aplatis, profondément cannelés.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n'est connue que du Nord de la Grande Terre (dans la région de Pam, y compris sur l'île) et dans la région de Poya-Pouembout..

Habitat

Les formations côtières sclérophylles.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat sédimentaire.

Feuille

Feuilles glabres, courtement pétiolées, coriaces, elliptiques, arrondies ou émarginées au sommet, en coin à la base; marge ondulée; nervures peu visibles.

Phénologie (Fleur)

Fleurs 3 - mères, velues; les mâles en fascicules de 2 - 5 fleurs, naissant sous les feuilles sur les ramilles; les femelles, solitaires, entourées de 6 - 8 bractées persistantes, disposées comme pour les mâles.

Fruits

Baies inconnues

Reproduction

Fleurs mâles observées en septembre. Fleurs femelles observées en octobre.


Diospyros cherrieri est un arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie réparti de manière disjointe dans le centre-ouest et dans le nord de la Grande-Terre. On le trouve en forêt sèche sur substrat volcano-sédimentaire à basse altitude. Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de la dégradation et de la fragmentation de l'habitat causées par les feux de brousse et les espèces envahissantes (cerf principalement). Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrence étant respectivement estimées à 72 km² et 1401 km², Diospyros cherrieri est considéré En Danger (EN) selon le critère B1ab(ii,iii,v)+2ab(ii,iii,v) avec une estimation de 5 localités et un déclin de l'AOO, de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus.

Aire géographique


Réparti de manière disjointe sur la Grande Terre : dans le nord (Pam-Ouégoa) et dans le centre-ouest vers Poya-Pouembout (Nékoro-Mépouiri-Pic Tiaoué)

Population


Taille de population inconnue. Espèce assez abondante là où elle est présente. Pas de régénration observée à Poya-Pouembout, bonne régénération à Ouégoa.

Habitat


Arbuste/arbre de forêt sèche sur argile noire

Menaces


Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de la dégradation et de la fragmentation de l'habitat causées par les feux de brousse et les espèces envahissantes (cerf (Rusa timorensis) principalement).

Conservation


Espèce protégée en Province Nord et en Province Sud. Présente dans 1 réserve : Ilot de Pam Cette espèce étant menacée par les feux de brousse, ses localisations devraient être intégrées sur les atlas de la Sécurité Civile. Il est de plus recommandé de transmettre ces informations au pôle Forêt Sèche du CEN afin de maintenir les efforts de protection (clôtures, restauration...).

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

White F.; Vink W. 1993. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 19: Ebenacaeae-Winteraceae.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Schatz, G., Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Hequet, V., Lowry, P., Suprin, B., Tanguy, V., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Facilitator(s): Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique