Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 08/12/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Petit arbre pouvant atteindre 10 m avec un tronc de 15 cm de diam.; élancé; branches pendantes, situées dans le tiers supérieur; les jeunes axes couverts d'un tomentum couleur rouille, un peu en zigzag à l'extrèmité et peu aplatis; les âgés brun noirâtre; écorce brun clair, un peu rude.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce de la Grande Terre, n'est connue pour l'instant que de 2 localités du Sud et du Centre de la côte est, entre Koum (Sud de Thio) et Kouaoua.

Habitat

En sous-bois de la forêt dense humide.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond ou plus érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles très courtement pétiolées, papyracées, largement lancéolées, en pointe au sommet, arrondies, subcordées à la base, un peu velues roux dessous; marge peu révolutée; nervures peu imprimées dessus, très proéminentes dessous.

Phénologie (Fleur)

Fleurs 4 - mères; les mâles sur des cymes courtes de 10 fleurs, axillaires des feuilles; étamines 16; les femelles de taille plus grande, solitaires à l'aisselle de feuilles.

Fruits

Baies subglobuleuses, 5,5 x 6 cm, rouge sombre à maturité et glabres, soutenues par un calice patelliforme avec 4 lobes peu développés; graines 4, brun foncé.

Reproduction

Fleurs mâles observées en février, juin - juillet. Fleurs femelles observées en juin. Fruits observés en Février, juin.

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Massart.
 


Diospyros margaretae est un petit arbre/arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie réparti sur la côte est de la Grande Terre. On le trouve en forêt humide sur substrat ultramafique de basse à moyenne altitude. Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de la dégradation et de la fragmentation de l'habitat causées par les feux de brousse. Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrence étant respectivement estimées à 16 km² et 568 km², Diospyros margaretae est considéré En Danger (EN) selon le critère B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec une estimation de 3 localités et un déclin continu de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus.

Aire géographique


Réparti sur la côte est de la Grande Terre : Côte Oubliée (vallée de la Ni, petit Koum) et Kouaoua (Boakaine, Dahi)

Population


3 sous-populations connues

Habitat


Arbre/arbuste de forêt humide sur substrat ultramafique de basse à moyenne altitude

Menaces


Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de la dégradation et de la fragmentation de l'habitat causées par les feux de brousse.

Conservation


Espèce protégée en province Nord et en province Sud. Pas présente en aire protégée. Des prospections sont recommandées sur la Côte Oubliée. Cette espèce étant menacée par les feux de brousse, ses localisations devraient être intégrées sur les atlas de la Sécurité Civile.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

White F.; Vink W. 1993. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 19: Ebenacaeae-Winteraceae.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Experts


Assessor(s): Schatz, G., Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Hequet, V., Lowry, P., Suprin, B., Tanguy, V., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique