Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Nom vernaculaire :

Tat (Belep)

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 08/12/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste 1 2m , à port buissonnant; rameaux grêles.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce a une distribution géographique disjointe : les Bélép et 2 localitéséloignées surla Grande Terre ( Grandié et Koujoua ).

Habitat

Dans le maquis plus ou moins dense.

Substrat

Sur sol gravillonnaire sur cuirasse ou plus ou moins érodé, sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles glabres, pétiolées, coriaces, de taille moyenne, arrondies ou obtuses au sommet, en coin à la base; marge un peu ondulée et récurvée; nervures bien visibles.

Phénologie (Fleur)

Fleurs 3 - mères; les mâles glabres sur des cymes de 3 - 6 fleurs, simples ou composées naissant en dessus des feuiles sur le vieux bois; les femelles inconnues.

Fruits

Baies largement ellipsoïdes, 1,5 x 1,3 cm, peu velues, jaune ou orange à maturité, soutenues par un calice persistant cupuliforme, plus étroit ou plus large que le fruit, à bord tronqué appliqué sur le fruit.

Reproduction

Fleurs mâles observées en mars. Fruits observés d'août à décembre.

Particularité

Cette espèce dédiée à Christiane TIREL, taxonomiste et rédactrice de la Flore de NC, reste incomplétement connue. A rechercher dans d'autres secteurs miniers de la Grande Terre.

Diospyros tireliae est un arbre/arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie connu de 3 populations sur la Grande Terre et de l'île Art (Bélep). On le trouve en forêt humide sur substrat ultramafique (filon serpentineux) de basse à moyenne altitude. Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de la dégradation et de la fragmentation de l'habitat causées par les feux de brousse ainsi que des cochons des coupes de bois à Bélep. Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrence étant respectivement estimées à 24 km² et 1,356 km², Diospyros tireliae est considéré En Danger (EN) selon le critère B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec une estimation de 4 localités et un déclin continu de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus.

Aire géographique


Distribution éparse sur la Grande Terre (Grandié, Koujoua, Forêt plate à Ouaté à confirmer) et à l'île Art (Bélep)

Population


4 sous-populations

Habitat


Arbuste/arbre de forêt humide ou maquis sur substrat ultramafique de basse à moyenne altitude

Menaces


Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de la dégradation et de la fragmentation de l'habitat causées par les feux de brousse ainsi que des cochons des coupes de bois à Bélep.

Conservation


Espèce protégée en province Nord mais pas en province Sud. Pas présente en aire protégée. Des prospections et collectes de matériel récent sont recommandées pour confirmer qu'il s'agit bien d'une seule et même espèce. Cette espèce étant menacée par les feux de brousse, ses localisations devraient être intégrées sur les atlas de la Sécurité Civile.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

White F.; Vink W. 1993. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 19: Ebenacaeae-Winteraceae.

Experts


Assessor(s): Schatz, G., Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Hequet, V., Lowry, P., Suprin, B., Tanguy, V., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Facilitator(s): Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique