Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 08/12/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbre de 12 - 15 m; branches horizontales, à extrémités retombantes, peu ramifiées, localisées dans le tiers supérieur de la hauteur; écorce noirâtre.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est connue de la Chaîne centrale (Petchicara, Boghen) et du nord-est de la Grande Terre

Habitat

En forêt dense humide

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat sédimentaire.

Feuille

Feuilles grandes, épaisses, un peu velues en dessous, pétiolées, coriaces, elliptiques ou oblongues, brièvement acuminées au sommet, en coin à la base; marge plane; nervures invisibles.

Phénologie (Fleur)

Fleurs 3 - mères, velues; les mâles sur des fascicules de 2 - 3 fleurs, axillaires des feuilles ou sur le vieux bois juste en dessous; les femelles inconnues.

Fruits

Baies ellipsoïdes, 1,8 x 1,5 cm, un peu velues, jaunâtres à maturité, soutenues par un calice persistant, en forme de coupe profonde, atteingant le tiers de la hauteur du fruit, un peu plus large que lui, garni de 3 lobes triangulaires, à peine réfléchis.

Reproduction

Fleurs mâles observées en décembre. Fruits en ?

Particularité

Cette espèce, ponctuellement localisée, sans doute commune, est incomplétement connue. Cependant les fruits ont été récoltés depuis, toujours dans le même secteur. A rechercher.


Diospyros trisulca est un arbuste/arbre endémique de Nouvelle-Calédonie présent dans le centre et le nord-est de la Grande Terre. Cette espèce se trouve en forêt humide sur substrat volcano-sédimentaire à moyenne altitude (400-800m). Cette espèce ne semble pas aujourd'hui globalement menacée. Diospyros trisulca est donc considérée en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Chaîne centrale (Petchicara, Boghen) et nord-est Grande Terre

Population


Espèce commune en forêt

Habitat


Arbust/arbre de forêt humide sur schistes (400-800 m)

Conservation


Espèce présente dans 2 réserves : Parc des Grandes Fougères, Aoupinié

Bibliographie


White F.; Vink W. 1993. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 19: Ebenacaeae-Winteraceae.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Schatz, G., Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Hequet, V., Lowry, P., Suprin, B., Tanguy, V., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Facilitator(s): Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique