Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 27/10/2017

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste 2-5 m avec des rameaux glabres couverts de lenticelles.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce ripicole est localisée sur la côte est de la Grande Terre, dans les vallées de Po, Amoa et Tchamba

Habitat

Sur les berges des ruisseaux, en forêt galerie.

Substrat

Sur sol d'alluvions sur substrat schisteux.

Feuille

Feuilles assez coriaces, lancéolées, en coin à la base, en pointe au sommet; bord un peu ondulé ou profondément crénelé; nervures proéminentes en dessous.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanchâtres, solitaires ou sur des fascicules de 2-8 fleurs.

Fruits

Fruits globuleux; graines oblongues.

Reproduction

Floraison et fructification échelonnées le long de l'année.

Xylosma lancifolium est un arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie, présent sur la côte est de la Grande Terre. L’espèce pousse en forêt galerie ou secondaire sur substrat volcano-sédimentaire à basse altitude (jusqu'à 150 m). Connue de 6 localités, ses zones d'occurrence (EOO) et d'occupation (AOO) sont respectivement de 194 km² et 32 km². La principale menace est la dégradation de l'habitat par les cerfs (Rusa timorensis) et les feux. En conséquence, X. lancifolium est considéré En Danger (EN) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus.

Aire géographique


Espèce endémique de Nouvelle-Calédonie, présente sur la côte est de la Grande Terre : de Néavin à Haute Amoa.

Population


La taille des populations est inconnue, mais les observations de terrain indiquent que l'espèce est localement abondante dans la Vallée de Po. (D. & I. Létocart, comm.pers.)

Habitat


Arbuste de forêt (galerie ou secondaire) sur substrat volcano-sédimentaire à basse altitude (jusqu'à 150m).

Menaces


Menaces principales identifiées : feux, cerfs (Rusa timorensis) à Amoa, Tchamba, Néavin et Vallée de Po.

Conservation


Cette espèce est protégée règlementairement en Province Nord, mais n'est présente dans aucune aire protégée. L'espèce bénéficierait de mesures d'urgence en matière de conservation ex situ et in situ. Il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées, et d'informer également le CEN (Conservatoire d'espaces naturels) de Nouvelle-Calédonie pour régulation des populations de cerfs dans les zones impactées.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Lannuzel, G.; Gâteblé, G.; Fogliani, B. 2017. Etude des Espèces Rares et Menacées des sites miniers de la SMT.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrière, R., Butin, J., Fleurot, D., Lagrange, A., Lannuzel, G., Letocart, I., Suprin, B.

Reviewer(s): Veillon, J.

Contributor(s): Russ, L.

Facilitator(s): Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique