Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 24/10/2017

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbrisseau à port étalé; rameaux couverts de lenticelles; écorce grisâtre craquelée.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce semble être endémique de l'Ile des Pins (Pic N'Ga).

Habitat

le maquis minier dégradé

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles coriaces, elliptiques, en coin à la base, obtuses au sommet; bord entier, révoluté; pétiole rougeâtre court.

Phénologie (Fleur)

Fleurs jaunâtres sur des fascicules de 5-7 fleurs.

Fruits

Fruits ovoïdes; graines 3-4, trigones.

Reproduction

Floraison et fructification entre janvier et mai.

Particularité

La localité : Oua-Tilou 1000-1100 m, basée sur un échantillon stérile attribué à cette espèce, est plus que douteuse. A l'Ile des Pins, cette espèce est gravement menacée par l'action répétée des feux. Des mesures urgentes de conservation et de protection s'imposent.
 


Xylosma pininsulare est un arbuste sarmenteux endémique, connu uniquement de l'Ile des Pins au Pic N'Ga. On le retrouve en maquis sur substrat ultramafique jusqu'à 200 m d'altitude. Ses zones d'occurrence (EOO) et d'occupation (AOO) sont de 4 km² et il n'existe qu'une seule population connue. La principale menace provient de la dégradation de la qualité de l'habitat due aux feux de brousse. En conséquence, ce taxon est considéré En Danger Critique d’extinction (CR) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Xylosma pininsulare est un arbuste sarmenteux endémique, connu uniquement de l'Ile des Pins au Pic N'Ga.

Population


Une seule population (Pic N'Ga). Tailel de population inconnue mais les observations terrain indiquent une espèce assez commune le long du creek Mou.

Habitat


On le retrouve en maquis sur substrat ultramafique jusqu'à 200 m d'altitude.

Menaces


La principale menace provient de la dégradation de la qualité de l'habitat due aux feux de brousse.

Conservation


Espèce protégée par le code de l'environnement de la Province Sud, elle n'est connue d'aucune aire protégée. Il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) ainsi que le Comité de Gestion de l'Ile des Pins de la situation de l'espèce sur les zones identifiées. L'espèce bénéficierai de mesures d'urgence en matière de conservation ex-situ et in-situ. Il est recommandé d'assurer le suivi des populations existantes, de préserver des populations viables sur des périmètres délimités. La création d'une aire protégée sur le Pic N'Ga est aussi recommandé. Il est recommandé de la rechercher dans les formations littorales : forêt à Araucarias, littoral sur katcha.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrabé, L., Barrière, R., Bruy, D., Cazé, H., Lannuzel, G.

Reviewer(s): Meyer, S.

Contributor(s): Gâteblé, G.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique