Taxonomie

endemique
UICN

Synonymes

Oxera subverticillata var. candelabrum Beauvis. ex DubardOxera candelabrum (Beauvis. ex Dubard) Guillaumin

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 08/09/2017

Description

Description Générale

Liane robuste largement développée; tronc de 10 cm de diam.; écorce lisse.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce de la Grande Terre est répandue dans le Nord, le Nord - Est et le Centre.

Habitat

Forêt dense, humide

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat sédimentaire.

Feuille

Feuilles avec un pétiole long de 1 - 4 cm, verticillées par 3, coriaces, oblongues ou oblancéolées, 5,5 - 43 x 2 - 8 cm, arrondies ou aigües au sommet, atténuées à la base; marge ondulée.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches ou orange sur des inflorescences racémiformes sur le vieux bois; calice campanulé glanduleux avec 4 lobes coriaces, dressés et pointus; corolle élargie et courbée vers le sommet couverte de glandes; étamines exsertes 2 - 4 jaune pâle.

Fruits

Fruits blanchâtres à maturité; méricarpes déportés, sillonnés, 38 x 16 mm; graine semicirculaire et lisse.

Reproduction

Floraison et fructification de d'octobre à mars.

Oxera subverticillata est une liane robuste de forêt dense humide, largement répartie du centre au nord de la Grande Terre. Espèce assez commune avec une zone d'occurrence (EOO) de 3651 km² et une zone d'occupation de 100 km², O. subverticillata est évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Large répartition du centre au nord de la Grande Terre.

Population


La taille des populations n'est pas connue, mais les observations terrain indiquent une espèce assez commune.

Habitat


Espèce de forêt dense humide sur substrat volcano-sédimentaire, de 300 à 700 m d'altitude.

Menaces


Cette espèce ne semble pas directement menacée aujourd'hui, bien que certaines sous-populations puissent être impactées par les cerfs (Rusa timorensis russa) et cochons (Sus scrofa) (Plateau de Dogny, Parc des Grandes Fougères).

Conservation


Cette espèce n'est protégée par aucun code de l'environnement provincial, mais elle est présente dans 3 aires protégées : Aoupinié, Mont Panié et Parc des Grandes Fougères.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Barrabé L, Karnadi-Abdelkader,G, Ounemoa,J,de Kok RPJ., Robert N, Gâteble,G. 2015. Recircumscription of Oxera (Lamiaceae: Ajugoideae) ta include Faradaya based on molecular and anatomical data. Botanical Journal of the Linnean Society(179) , p.693-711.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Gâteble G. 2016. Flore ornementale de Nouvelle-Calédonie.

Mabberley DJ, de Kok RPJ. 2004. Labiatae. In: Morat P,ed. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendance.

Experts


Assessor(s): Gâteblé, G., Barrabé, L., Fleurot, D., Amice, R., Cazé, H., Bruy, D., Hequet, V., Vandrot, H., Butin, J., Mandaoué, L., Haverkamp, C., Dumontet, V., Laudereau, C.

Reviewer(s): Meyer, S.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique