Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

Données insuffisantes (DD) , évaluée le 29/02/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbre pouvant atteindre 15 m,; rameaux à extrémité velue-laineuse de couleur brune; écorce grisâtre un peu lisse.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n' a été récoltée que dans le Sud de la Grande Terre dans le bassin de la Tontouta.

Habitat

En forêt dense de talweg

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé de pente sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles avec un pétiole grêle, raides et chartacées, elliptiques ou ovales, 8,5 - 11 x 4 - 6,5 cm, pointues au sommet ou à peine acuminées, brièvement en coin ou un peu arrondies à la base, glabres et luissantes dessus, glauques et un peu velues dessous; 3 paires de nervures latérales ascendantes et courbées, dont 2 partant de la base pour atteindre le sommet et la troisième située dans la partie supérieure du limbe; nervures tertiaires parallèles entre elles formant un réseau fin.

Phénologie (Fleur)

Fleurs et inflorescences non observées.

Fruits

Drupes presque cordiformes, 2,5 x 3 cm, luisantes et noires à maturité.

Reproduction

Fruits récoltés en décembre.

Particularité

Cette espèce encore incomplétement connue, est à rechercher dans sa locatité d'origine et dans les secteurs voisins.
 


Cryptocarya bitriplinervia est un arbre endémique de Nouvelle-Calédonie. Il n'est connu que du type récolté en 1967 dans la vallée de la Kalouéhola sur terrain serpentineux. Cette zone est potentiellement impactée par l'activité minière (activité passée et en-cours, mine Vulcain). Il n'a jamais été retrouvé malgré des prospections. En conséquence, C. bitriplinervia est considéré en données insuffisantes (DD) pour raison de manque de données.

Aire géographique


Cryptocarya bitriplinervia est un arbre endémique de Nouvelle-Calédonie. Il n'est connu que du type récolté en 1967 dans la vallée de la Kalouéhola.

Habitat


Il avait été récolté sur terrain serpentineux à une altitude de 50 m.

Menaces


Il était connu d'une zone potentiellement impactée par l'activité minière (activité passée et en-cours, mine Vulcain) et par les feux de brousse.

Conservation


Cryptocarya bitriplinervia est une espèce protégée par les codes de l'environnement de la province Sud et de la province Nord. Il n'est en revanche pas recensé en aires protégées. De nouvelles prospections sont recommandées pour le retrouver et rassembler les informations nécessaires pour estimer son risque d'extinction.

Bibliographie


L'Huillier L.; Jaffré T. and Wulff A. 2010. Mines et Environnement en Nouvelle-Calédonie : les milieux sur substrats ultramafiques et leur restauration.

Wulff AS, Hollingsworth PM, Ahrends A, Jaffré T, Veillon J-M, L’Huillier L, et al. 2013. Conservation Priorities in a Biodiversity Hotspot: Analysis of Narrow Endemic Plant Species in New Caledonia.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Veillon, J., Amice, R., Cazé, H., Chambrey, C., Dubreuil, M., Fleurot, D., Garnier, D., Lagrange, A., Lannuzel, G., Leborgne, T., Letocart, D., Letocart, I., McCoy, S., Villegente, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Contributor(s): Wulff, A.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique