Taxonomie

Pittosporum gracile Pancher ex Brongn. & Gris
endemique
UICN

Nom vernaculaire :

savonnier

Synonymes

Pittosporum verticillatum Montrouz.Pittosporum triste Vieill. ex Guillaumin

Statut liste rouge -

Données insuffisantes (DD)

Description

Description Générale

Arbrisseau ou arbuste de 1 - 4 m , plus rarement petit arbre de 7 m de hauteur avec un tronc de 10 cm de diam., à rameaux peu nombreux et grêles.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Espèce largement répandue du nord au sud de la Grande Terre, à l'exception de l'extrème Nord-Est et à l'Ile des Pins.

Habitat

En sous-bois de la forêt dense et dans le maquis.

Substrat

Sol plus ou moins profond, humifère ou érodé sur roches ultramafiques, plus rarement sur substrat schisteux.

Feuille

Feuilles pétiolées, elliptiques, échelonnées sur les tiges ou groupées en pseudo-verticilles; les jeunes entiérement couvertes d'un feutrage brun- rouge, les adultes un peu coriaces.

Phénologie (Fleur)

Fleurs rouge foncé ou parfois jaunes, longuement pédicellées sur des inflorescences terminales en fascicules de 2 - 7 fleurs.

Fruits

Fruits en capsules de 2 ou le plus souvent 3 valves, grosses, globuleuses, lisses, épaisses, brusquement rétrécies à la base; graines très nombreuses et noires.

Reproduction

Floraison abondante de juin à août et jusqu'en novembre. Fruits à maturité en décembre - janvier.

Particularité

Cette espèce est à vocation horticole à cause du feutrage brun-rouge de ses jeunes feuilles et de la couleur rouge foncé ou jaune de ses fleurs.

P. gracile est un arbuste endémique de la Nouvelle-Calédonie, qui selon la délimitation actuelle du taxon, apparaît largement réparti du nord au sud de la Grande Terre et présent également sur l'île des Pins. Néanmoins les travaux menés en phylogénie semblent indiquer que les sous-populations de Belep, Pouembout, Tiébaghi et de la Tontouta seraient des espèces différentes. P. gracile est classé dans la catégorie données insuffisantes en attendant une clarification du contour taxonomique de ce complexe.

Aire géographique


P. gracile est une espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie, largement répartie du nord au sud de la Grande Terre et présente également sur l'île des Pins.

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


On retrouve l'espèce P. gracile principalement en forêt dense humide mais aussi en maquis, presque toujours sur substrat ultramafique, plus rarement sur schistes.

Menaces


P.gracile ne semble pas affecté par une menace en particulier, à l'exception de l'activité minière qui peut toucher une partie de quelques sous-populations.

Conservation


L'espèce P. gracile n'est pas protégée par la législation. Elle est cependant présente dans plusieurs aires protégées : la réserve naturelle de la Nodéla, la réserve naturelle de la Haute Dumbéa, la réserve naturelle de la Forêt Nord ainsi que la réserve naturelle du Cap N’Dua. Dans l'objectif d'évaluer le risque d'extinction du taxon, il apparaît indispensable de poursuivre les études phylogénétiques et morphologiques et de décrire les espèces et sous-espèces actuellement regroupés sous le taxon P. gracile.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. ,2012, The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia, Adansonia(334(2)) , p.177-219.

Répartition géographique