Taxonomie

endemique
UICN

Synonymes

Pittosporum suberosum Schltr.Pittosporum fragrans Schltr. ex Baker f.

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 24/07/2015

Description

Description Générale

Arbre pouvant atteindre 15 - 20 m de hauteur avec un tronc de 15 - 30 m de diam., rameaux nombreux; écorce brune presque lisse.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Espèce très répandue du Nord au Sud sur la Grande Terre, à l'Ile ds Pins et aux Bélep.

Habitat

Dans les forêts denses humides, et parfois secondarisées.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond formé à partir de roches ultramafiques ou sédimentaires.

Feuille

Feuilles pétiolées, elliptiques, goupées par 6 - 20 en bout d'axes ou échelonnées vers les extrèmités, un peu coriaces, à marge sinuée faiblement crénelée.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches tubulaires, sur des inflorescences terminales, en glomérules contractés de 10 - 40 fleurs.

Fruits

Fruits en capsules bivalves, bombées, épaisses, lisses, globuleuses, plus ou moins aplaties latéralement; graines nombreuses noires.

Reproduction

Floraison de septembre à novembre. Les fruits arrivent maturité en août.

Particularité

Les individus arborescents appartenant à cette espèce sont parmi les plus gros du genre Pittosporum en NC.

Pittosporum simsonii est un arbre relativement abondant pouvant atteindre 20 m. de hauteur, endémique de Nouvelle-Calédonie et largement répandu sur la Grande Terre, à l'îles des Pins et aux îles Bélep. On observe l'espèce P. simsonii en forêt dense humide voire en forêt secondarisé sur tous types de terrain. Avec une aire d'occupation de 216 km² et une aire d'occurrence de 15737 km², Pittosporum simsonii est évalué en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


P. simsonii est une espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie largement répandue sur la Grande Terre, à l'îles des Pins et aux îles Bélep.

Population


P. simsonii est une espèce relativement abondante en Nouvelle-Calédonie.

Habitat


On observe l'espèce P. simsonii en forêt dense humide voire en forêt secondarisé sur tous types de terrain.

Menaces


P. simsonii est une espèce relativement abondante et qui ne semble pas être menacée.

Conservation


Espèce non protégée par les codes de l'environnement provinciaux, P. simsonii est cependant présente dans plusieurs aires protégées : la réserve naturelle du Mont Mou, la réserve naturelle de la Vallée de la Thy, la réserve de nature sauvage du massif de l’Aoupinié ainsi que le Parc des Grandes Fougères.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Tirel Ch.; Veillon J.-M. 2002. Flore de la Nouvelle-Calédonie, tome 24. Pittosporaceae.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Gemmill, C., Veillon, J., Amice, R., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Letocart, I., Letocart, D., Maggia, L., Pain, A.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Chanfreau, S.


Répartition géographique