Taxonomie

Thiollierea retusiflora (Brongn.) Barrabé & Mouly
endemique
UICN

Synonymes

Grisia retusiflora Brongn.Bikkia retusiflora (Brongn.) Schltr.

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 21/04/2017

Description

Habitat

Les maquis miniers (M)
 

Synonyme

Grisia retusiflora Brongn.

 


Thiollierea retusiflora est un arbuste endémique réparti de Col de Hô au Nord à Camp des sapins au Sud de la Grande Terre. On le retrouve en forêt humide de basse altitude sur substrat ultramafique à une altitude de 100-600 m. Les principales menaces identifiées sont l'activité minière et la dégradation de l'habitat, causé par les feux de brousse. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement de 1,133 et 44 km² tandis que le nombre de localités est estimé à six. En conséquence, Thiollierea retusiflora est considéré Vulnerable (VU) selon les critères B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v) avec un déclin continu estimé de l'ensemble des sous-critères concernés.

Aire géographique


Thiollierea retusiflora est un arbuste endémique réparti de Col de Hô au Nord à Camp des sapins au Sud de la Grande Terre.

Population


La taille de la population est inconnue. Le nombre de sous-populations est estimé à 7 : Col de Hô, Cap bocage, Kouaoua : Ndouvéra, Massif de Bogota,Thio : Ton N'Deu, Forêt de Sailles, Camp des sapins.

Habitat


Espèce qui se trouve en forêt humide et maquis de basse altitude sur substrat ultramafique à une altitude de 100-600 m.

Menaces


Certaines sous-populations peuvent être impactées par l'activité minière: Plateau (SLN), Camp des sapins (SLN), Cap Bocage (SMT).

Conservation


Cette espèce n'est protégée par aucune legislation en Nouvelle-Calédonie et elle n'est présente dans aucune aire protégée.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Barrabé L., Mouly A., Lowry II P.P. & Muzinger J. 2011. Reinstatement of the endemic New Caledonian genus Thiollierea Montrouz. (Rubiaceae) necessitated by the polyphyly of Bikkia Reinw. as currently circumscribed. Adansonia(33) , p.115-134.

Experts


Assessor(s): Barrabé, L., Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Hequet, V., Lannuzel, G., Suprin, B., Veillon, J.

Reviewer(s): Cazé, H.

Contributor(s): Mouly, A.

Facilitator(s): Tanguy, V., Warimavute, G., Maura, J.


Répartition géographique