Taxonomie

endemique
UICN

Synonymes

Psychotria rupicola var. brevifolia Baill. ex Guillaumin

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 15/09/2016

Psychotria declieuxioides est un arbuste endémique de la côte Est de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie, de Poro à Nakéty. On le retrouve en forêt dense humide, maquis paraforestier, maquis sur substrat ultramafique à une altitude allant de 300 à 1,020 m. L'exploitation minière en cours sur la côte Est touche plusieurs sous-populations. En effet, le périmètre soumis à autorisation pour les 25 années à venir entraîne le déclin de plusieurs populations, notamment : Nakéty-Euréka_Ménélick (NMC), Nakéty (SMT), CFTMC (SLN), Kouaoua (SLN). L'habitat de P.declieuxioides est de plus dégradé par les feux de brousse. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement de 356 et 48 km² tandis que le nombre de localités est estimé à six. En conséquence, Psychotria declieuxioides est considéré Vulnerable (VU) selon les critères B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v) avec un déclin continu estimé de l'ensemble des sous-critères concernés.

Aire géographique


Psychotria declieuxioides est un arbuste endémique de la côte Est de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie, de Poro à Nakéty.

Population


Espèce connue de 6 sous populations : Poro, Kouaoua mine SLN, Kouaoua : Mine Nea, Mt Menazi, Kouaoua : Dahi/Boakaine, Nakety : Mine Oblen.

Habitat


Espèce de forêt dense humide, maquis paraforestier, maquis sur substrat ultramafique à une altitude allant de 300 à 1,020 m.

Menaces


L'exploitation minière en cours sur la côte Est touche plusieurs sous-populations. En effet, le périmètre soumis à autorisation pour les 25 années à venir entraîne le déclin de plusieurs populations, notamment : Nakéty-Euréka_Ménélick (NMC), Nakéty (SMT), CFTMC (SLN), Kouaoua (SLN). L'habitat de P.declieuxioides est de plus dégradé par les feux de brousse.

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée règlementairement. Aucune sous-population ne se trouve dans une aire protégée. Il est recommandé d'inscrire cette espèce sur les listes d'espèces protégées provinciales et de mener des tests de multiplication afin d'appuyer des actions de restauration.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Barrabé L. 2013. Systématique et Evolution du genre Psychotria (Rubiaceæ) en Nouvelle-Calédonie.

Barrabé L, Maggia L, Pillon Y, Rigault F, Mouly A, Davis AP, Buerki S 2014. New Caledonian lineages of Psychotria (Rubiaceae) reveal different evolutionary histories and the largest documented plant radiation for the archipelago. Molecular Phylogenetics and Evolution(71) , p.15-35.

Experts


Assessor(s): Barrabé, L., Amice, R., Bruy, D., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Hequet, V., Maura, J., McCoy, S., Suprin, B., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Lannuzel, G., Tanguy, V.

Facilitator(s): Warimavute, G., Maura, J., Tanguy, V., Ramon, L.


Répartition géographique