Taxonomie

Psychotria lycioides (Baill.) Guillaumin
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Uragoga lycioides Baill.

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 15/09/2016

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description Générale

Arbrisseau de 1 à 2 m de haut

 

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Espèce présente dans deux localités : ile Nou (vieille localité) et Porokoué à Païta

 

Habitat

forêt sclérophylle

Altitude : basses altitudes

 

Substrat

sol volcano-sédimentaire

 

Feuille

Feuilles petites étroitement elliptique, inférieures à 2 cm (pétiole + rachis), subsessiles, glabres

 

Phénologie (Fleur)

Fleurs à corolle blanches (forme de type P. monanthos), inflorescences pédonculées, uniflores. Calice surdeveloppé

 

Fruits

Fruit blanchâtres jaunâtres, ronds

 

Reproduction

Fleurs observées en octobre

Fruits observés en octobre


Psychotria lycioides est un arbrisseau endémique, connu uniquement de la Baie de Dumbéa: Porokoue. Un ancien echantillon d'herbier localise l'espèce sur l'Ile Nou (1869). On le retrouve en forêt sèche sur substrat volcano-sédimentaire à une altitude allant de 0-100 m. Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de l'urbanisation (Grand-Nouméa) avec des projets de développements à proximité et des possibles feux de brousse. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont de 20 km² et le nombre de localité est estimé à une. En conséquence,Psychotria lycioides est considéré En Danger Critique d’extinction (CR) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Psychotria lycioides est un arbrisseau endémique, connu uniquement de la Baie de Dumbéa: Porokoue. Un ancien echantillon d'herbier localise l'espèce sur l'Ile Nou (1869).

Population


Espèce connue d'une seule sous-population : Porokoue (Païta).

Habitat


Espèce de forêt sèche sur substrat volcano-sédimentaire à une altitude allant de 0-100 m.

Menaces


Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de l'urbanisation (Grand-Nouméa) avec des projets de développements à proximité et des possibles feux de brousse.

Conservation


Espèce non protégée par le code de l'environnement, elle n'est présente dans aucune réserve. L'espèce bénéficierai de mesures d'urgence en matière de conservation ex-situ and in-situ. Il est recommandé d'assurer le suivi de la population existante, de préserver la populations viable sur un périmètre délimité. Il est de plus préconisé d'inclure dans les programmes de replantation et d'informer la mairie et la DSCGR (sécurité civile) de la situation de cette espèce.

Bibliographie


Barrabé L, Maggia L, Pillon Y, Rigault F, Mouly A, Davis AP, Buerki S 2014. New Caledonian lineages of Psychotria (Rubiaceae) reveal different evolutionary histories and the largest documented plant radiation for the archipelago. Molecular Phylogenetics and Evolution(71) , p.15-35.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Laure Barrabé 2013. Systématique et Evolution du genre Psychotria (Rubiaceæ) en Nouvelle-Calédonie.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Barrabé, L., Amice, R., Bruy, D., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Hequet, V., Maura, J., McCoy, S., Suprin, B., Vandrot, H., Veillon, J.

Reviewer(s): Lannuzel, G., Tanguy, V.

Facilitator(s): Ramon, L., Maura, J., Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique